VAGUE DE PRIERE

     Invitation à la vague de prière

    Ce service de prière permet à tous les Amis de Sabeel, locaux et internationaux, de prier à un rythme hebdomadaire pour les mêmes sujets de préoccupation dans la région. Envoyée au réseau de tous ceux qui soutiennent Sabeel, cette prière est utilisée au cours de célébrations dans le monde entier, et aussi tous les jeudis lors du Service de communion de Sabeel. Chaque communauté reprenant ces intentions le jeudi à midi sur son propre fuseau horaire, cette « Vague de prière » recouvre le monde entier.


    Dieu de miséricorde et d’amour, nous Te rendons grâce pour les nombreuses bénédictions que tu nous as gracieusement accordées. Nous Te rendons grâce pour ta présence et pour ta conduite sur le chemin de la paix où nous marchons.

    Bénis l’œuvre de Sabeel et de ses amis, localement et internationalement. Dirige ses activités œcuméniques, interreligieuses, et en faveur de la justice. Accorde à nous tous le courage de faire face à l’oppression. Fortifie notre engagement au service de la justice, de la paix, et de la réconciliation entre tous les peuples, et particulièrement entre Palestiniens et Israéliens. Aide-nous tous à voir ton image les uns dans les autres. Rends-nous capables de nous dresser en faveur de la vérité et pour le respect de la dignité de tout être humain.

    À toi seul soit la gloire et l’honneur, maintenant et pour toujours. Amen.

     

    Vague de prière pour le jeudi 2 février 2023

    Mardi prochain, Kumi Now examinera l'impact du blocus israélien de Gaza sur les personnes qui doivent se déplacer à l’intérieur du territoire palestinien pour suivre un traitement médical : nombreux sont en effet les patients souffrant de maladies chroniques qui ne peuvent se rendre à leurs rendez-vous médicaux parce que les autorités israéliennes refusent de leur délivrer les autorisations de déplacement dont ils ont besoin.

    Seigneur miséricordieux, nous te remettons toutes les personnes souffrant de maladies graves à Gaza, et tout particulièrement celles qui se voient refuser les autorisations de déplacement dont elles ont besoin. Nous prions pour que prenne fin le blocus de Gaza qui dure depuis seize ans maintenant. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

    Le gouvernement américain a exprimé son inquiétude devant la récente escalade de violence provoquée par les forces israéliennes. Aux premières heures de jeudi dernier, dix Palestiniens ont été tués lors du raid israélien sur le camp de réfugiés de Jénine. C’était, depuis des décennies, l'attaque la plus meurtrière menée par les forces israéliennes dans les territoires palestiniens occupés. En réaction à ce raid sur Jénine, plusieurs roquettes ont été tirées depuis Gaza sur le sud d'Israël. Israël a alors riposté par trois frappes terrestres sur Gaza.

    Seigneur, nous prions pour que les efforts internationaux de médiation entre Israël et les Palestiniens permettent de désamorcer toute cette violence. Nous prions pour que prennent fin les attaques incessantes de l'armée israélienne qui font tant de morts et de blessés dans les communautés palestiniennes. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

    Cette semaine, le Forum des journalistes palestiniens, basé à Gaza, a critiqué le licenciement du caricaturiste Mohammad Sabaaneh. Il a déclaré que son licenciement reflétait « l'étrange insistance de l'Autorité Palestinienne pour supprimer la liberté d'opinion et d'expression ». Une récente caricature de Sabaaneh critiquait l'apparente absence de réaction de l'Autorité Palestinienne à l'intensification de la violence israélienne.

    Seigneur, nous te rendons grâce pour le courage des personnes qui travaillent dans les médias et qui utilisent leur liberté d'expression pour dire la vérité à ceux qui sont au pouvoir, fut-ce au prix d'un lourd tribut personnel. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

    Le gouvernement israélien vient de publier de nouvelles directives qui rendront plus difficile encore la possibilité pour des étrangers de venir étudier ou travailler en Cisjordanie occupée. Ces restrictions sépareront encore davantage les Palestiniens de Cisjordanie des étrangers et même des membres de leur propre famille qui ne possèdent pas de carte d'identité de Cisjordanie.

    Seigneur, nous prions pour que les organisations internationales interpellent le gouvernement israélien sur ses tentatives de répression et d'isolement envers les Palestiniens de Cisjordanie occupée. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

    Jeudi 26 janvier, les forces israéliennes ont informé les propriétaires terriens palestiniens de Khallet Ad-Dabi, l'un des dix-neuf hameaux qui constituent le district de Masafer Yatta dans les collines du sud d'Hébron, qu'elles étaient sur le point de déraciner leurs jeunes arbres. La famille Dababseh avait planté une centaine d'arbres fruitiers sur le site de l'école du district, qui avait été démolie deux ans auparavant par l'armée israélienne.

    Seigneur, nous t'implorons pour les habitants de Masafer Yatta qui sont victimes depuis des années de la violence des forces israéliennes. Leur bétail a été agressé, leurs entrepôts endommagés, leurs puits comblés, leurs maisons et leurs écoles démolies, et pourtant ils ne perdent pas courage et font preuve de résilience. Nous prions pour que les divers gouvernements et les organisations internationales continuent à les soutenir dans leurs efforts de vivre paisiblement sur leurs terres. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

    Ce mois-ci, Ben Gvir, le nouveau ministre de la Sécurité nationale, a ordonné à la police israélienne de retirer tous les drapeaux palestiniens des lieux publics. En réponse à cet ordre, un artiste israélien de Tel Aviv a dessiné un portrait de lui-même aux couleurs du drapeau palestinien. Michael Rosanov a ensuite fait de son œuvre sa photo de profil sur Facebook, et d'autres Israéliens mécontents ont apprécié son initiative. Samedi dernier, 100 000 Israéliens ont manifesté à Tel Aviv pour protester contre la politique du nouveau gouvernement israélien d’extrême- droite.

    Seigneur, nous prions pour que les Israéliens aient le courage de protester contre toute politique gouvernementale qui servirait à opprimer qui que ce soit et quelle que soit l’origine ethnique des victimes. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

    Cette semaine, l'Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte s'est exprimée pour condamner fermement les attaques perpétrées par des colons israéliens dans le quartier chrétien de Jérusalem. Lors de l'attaque la plus récente, un groupe important de colons est entré par la Nouvelle Porte et s’est mis à crier et à chanter tout en agitant des drapeaux. Ils se sont ensuite mis à renverser des tables et des chaises dans les restaurants du quartier, terrorisant touristes et commerçants.

    Seigneur, nous prions pour que les autorités responsables du respect de la loi et de l'ordre à Jérusalem poursuivent tous les colons qui vandalisent délibérément des parties de cette ville. Nous prions aussi pour que les croyants de toutes religions puissent continuer à avoir accès à leurs lieux saints et à se rendre à leurs lieux de célébration sans avoir à craindre d'être agressés par des groupes extrémistes. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

    Nous joignons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations de l’Algérie, de la Libye, du Maroc, du Sahara Occidental et de la Tunisie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.