mercredi 26 juillet 2017

Vague de prière pour le jeudi 27 juillet 2017



Depuis vendredi dernier, il y a eu surtout des protestations non-violentes à Jérusalem à la suite de la décision d’Israël d’imposer de nouvelles mesures de sécurité aux fidèles qui viennent prier à la mosquée al-Aqsa, modifiant le statu quo du lieu. Les musulmans palestiniens ont refusé d’accéder à la mosquée et prient de façon non-violente dans les rues avoisinantes. La police israélienne a réagi violemment, blessant au moins 300 protestataires palestiniens et en tuant trois. Quelques mouvements de protestation sont devenus violents également. Un Palestinien a été abattu par un colon et trois Israéliens ont été tués dans leur maison.
Seigneur, nous Te remercions pour le fait que les manifestations de protestation aient été en majorité non-violentes et nous Te sommes reconnaissants pour nos frères et sœurs musulmans qui ont recours à la force de la prière pour protester contre l’injustice. Nous déplorons tous ceux qui ont été tués ou blessés. Bien qu’il soit souvent difficile d’agir de façon non-violente face à l’injustice, nous Te prions pour que les protestataires aient le courage de persister dans la prière et la non-violence plutôt que de rendre le mal pour le mal. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Des chrétiens palestiniens se sont joints aux protestations des musulmans en venant prier avec eux dans les rues de Jérusalem. Il y a eu également une manifestation interreligieuse de protestation devant l’Église de la Nativité à Bethléem. Les participants ont insisté sur le fait qu’ils protestaient contre l’accroissement du contrôle israélien qui vise à affirmer la souveraineté d’Israël sur Jérusalem occupée, y compris la mosquée al-Aqsa, une question qui concerne tous les Palestiniens et qui n’est pas d’abord un conflit religieux.
Ô Dieu, nous Te remercions pour les protestations et les prières interreligieuses qui résistent aux tentatives de diviser les Palestiniens sur des bases religieuses. Nous Te prions pour la fin de l’occupation qui affecte tous les Palestiniens indépendamment de leur religion. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Les factions politiques palestiniennes, dont le Fatah et le Hamas, ont convenu de se réunir pour constituer un gouvernement palestinien d’unité peu de temps après que les deux partis eurent appelé à l’unité en réponse au renforcement du contrôle israélien sur al-Aqsa. Il y a eu d’autres actions de solidarité dans le monde, dont des manifestations de protestation en Jordanie et au Liban, et des prières au Royaume-Uni.
Seigneur, nous Te remercions pour les actions d’unité et de solidarité. Nous Te prions pour que le gouvernement d’unité se consacre à aider les opprimés et à travailler contre l’injustice plutôt qu’à utiliser le pouvoir pour des avantages personnels. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Au Yémen, plus de 20 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire, selon les estimations des Nations Unies, et beaucoup ne savent pas d’où viendra leur prochain repas. En outre, plus de 800 000 personnes ont été atteintes du choléra et près de 2000 en sont mortes.
Dieu de tous, en particulier de ceux qui sont dans le besoin, nous pleurons ceux qui sont morts de cette épidémie. Nous Te prions pour que l’épidémie s’arrête et pour que les gens puissent obtenir la nourriture et les soins médicaux qui leur font défaut. Console ceux qui ont perdu des êtres chers et aide le gouvernement du Yémen et la communauté internationale à répondre à cet important besoin pour que les gens ne meurent pas à cause du manque de ressources. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Nous joignons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations du Burundi, de la République Démocratique du Congo et du Rwanda. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 19 juillet 2017

Vague de prière pour le jeudi 20 juillet 2017



Vendredi dernier, trois hommes de la ville palestinienne d’Umm al-Fahm à l’intérieur d’Israël ont été tués après avoir abattu deux policiers israéliens druzes à l’entrée du Haram Al-Sharif. En réponse, Israël a appliqué des punitions collectives, telles que la fermeture de la mosquée Al-Aqsa, imposant aux fidèles de passer par des détecteurs de métal avant d’y entrer, et la fermeture de l’accès à la Vieille Ville.
Seigneur, nous déplorons toutes les violences et nous pleurons la mort de ceux qui ont été tués ce week-end. Nous Te prions avec ferveur pour que cessent les injustices qui nourrissent le cycle des violences. Nous Te prions pour qu’un jour la liberté de déplacement et l’accès aux sites religieux deviennent une réalité pour les communautés palestiniennes et que les Palestiniens en tant que groupe ne soient pas tenus responsables des actions de quelques-uns qui ont recours à la violence. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Les résultats du baccalauréat ont été publiés la semaine dernière et beaucoup de familles les ont célébrés par des fêtes et des feux d’artifice. Ces examens que l’on passe à la fin des années de lycée sont très importants parce qu’ils conditionnent l’admission des étudiants à l’université.
Ô Dieu, nous Te prions pour les milliers de jeunes qui fêtent leur réussite et nous pensons aussi à ceux qui n’ont pas réussi. Puissent les étudiants de Palestine tirer parti de leur formation pour faire progresser leurs communautés et pour renforcer la société dans laquelle ils vivent. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
La Knesset envisage de modifier l’une des lois fondamentales d’Israël pour rendre plus difficile la partition de Jérusalem dans un accord de paix éventuel. Cette loi vise à renforcer le contrôle israélien sur la totalité de Jérusalem y compris Jérusalem-Est occupée.
Seigneur, nous déplorons les efforts du gouvernement israélien pour accroître son contrôle de Jérusalem en violation du droit international. Nous Te prions pour que cesse l’occupation illégale de Jérusalem-Est et nous Te prions pour que les dirigeants s’efforcent de travailler pour la paix dans la justice plutôt que contre elle. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
La crise de l’électricité à Gaza continue à s’aggraver. En raison d’une pénurie de carburant, la dernière centrale électrique de Gaza a été arrêtée. Il y a eu des coupures de courant pouvant aller jusqu’à trente heures, laissant les gens sans protection contre la chaleur avec seulement des bougies pour s’éclairer.
Dieu de justice et de miséricorde, nous Te prions pour les gens de Gaza qui souffrent du manque d’eau, d’électricité et de fournitures médicales. Donne-leur l’espoir d’une vie meilleure pour eux-mêmes, leurs enfants et leurs communautés,  l’espoir que soit mis fin à leurs souffrances. Nous Te prions pour que le blocus soit levé et pour que les gens de Gaza ne soient pas oubliés. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
En Israël et en Palestine, les enfants vont dans des camps d’été qui leur proposent des activités alors que l’école est arrêtée pour l’été.
Seigneur, nous Te remercions pour les programmes qui donnent aux enfants la possibilité de s’amuser pendant l’été et de mener une vie normale même dans un contexte d’occupation. Nous Te prions pour les organisateurs et les bénévoles qui rendent cela possible. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Nous joignons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations de Djibouti et de la Somalie. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 12 juillet 2017

Prière pour le jeudi 13 juillet 2017


Ranan, qui fait partie de notre famille Sabeel et travaille dans notre bureau de Jérusalem, s’est mariée vendredi dernier. Son mariage a été une merveilleuse célébration avec beaucoup d’amis et de membres des familles. Elle et son mari Alex vont partir en voyage de noce au Sri Lanka la semaine prochaine.

Seigneur, nous te remercions pour Ranan et Alex. Daigne les bénir au début de leur vie commune et assurer leur sécurité pendant leur voyage de noce. Nous te remercions aussi pour cette célébration. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Abdul Rahman Barghouti, dix-huit mois, est mort vendredi dernier au terme d’une hospitalisation de presque deux mois due à l’inhalation de gaz lacrymogène. Les forces de défense israéliennes ont tiré des grenades lacrymogènes dans plusieurs maisons palestiniennes du village d’Aboud près de Ramallah, lors des protestations de la mi-mai à propos de la grève de la faim des prisonniers. Les forces de défense israéliennes ont aussi empêché les ambulances d’accéder à la maison Barghouti, obligeant le personnel médical à transporter à pied Abdul Rahman pour accéder aux soins médicaux.

Dieu, nous pleurons la mort d’Abdul Rahman Barghouti et nous déplorons les systèmes d’oppression qui déprécient la vie d’enfants palestiniens et y mettent fin. Nous te prions pour un monde dans lequel les enfants ne soient pas gazés dans leur maison et dans lequel les soins médicaux d’urgence ne soient pas différés. Seigneur, sois avec la famille et la communauté d’Abdul Rahman qui continuent à lutter au plus profond du désespoir. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

L’UNESCO vient de déclarer la vieille ville d’Hébron/Al-Khalil site culturel palestinien héritage mondial. Elle a également été placée sur la liste des sites en danger du fait de l’occupation israélienne d’Hébron. Le gouvernement d’Israël a protesté contre cette décision, la qualifiant d’antisémite, alors même que l’Autorité palestinienne a déclaré que la Mosquée Al-Ibrahimi/Caveau des Patriarches est sacrée pour l’ensemble des trois religions abrahamiques.

Seigneur, nous te remercions pour les organisations comme l’UNESCO qui cherchent à préserver l’héritage culturel de tous les peuples. Nous te rendons grâce pour la reconnaissance par l’UNESCO qu’Hébron fait partie du territoire palestinien occupé. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Depuis le début juillet, trois institutions ecclésiales ont adopté des résolutions en faveur de la paix et de la justice pour les Palestiniens. L’Église mennonite des USA a adopté une résolution pour désinvestir de sociétés qui tirent profit de l’occupation illégale de la Palestine et continuer à soutenir les Palestiniens et les Israéliens qui travaillent pour la paix. La Communion mondiale des Églises réformées a adopté une résolution pour chercher à trouver des façons de travailler pour la paix en Israël et en Palestine, pour établir des relations avec les Églises palestiniennes et pour rejeter les théologies invoquées pour justifier l’oppression des Palestiniens. L’Église unie du Christ a adopté une résolution pour plaider en faveur des droits des enfants en détention militaire israélienne.

Seigneur, merci pour les Églises du monde qui manifestent leur solidarité avec les Palestiniens et qui luttent pour la fin de l’occupation et des autres violations des droits humains. Aide-les à être fidèles à cet engagement et permets qu’elles soient un exemple pour d’autres Églises. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Les Amis de Sabeel et de Kairos-Palestine du Royaume-Uni ont travaillé pendant plus d’une année à une résolution appelant à des pratiques d’investissement conformes aux principes bibliques et moraux pour garantir que des Églises ne tirent pas profit de l’occupation de la Palestine. Ils ont communiqué la résolution aux chefs des confessions présentes au Royaume-Uni et cela a entraîné des progrès importants au sein de l’Église d’Angleterre, la semaine dernière.

Seigneur, merci pour le travail efficace de nos amis du Royaume-Uni qui incitent les institutions ecclésiales à vivre vraiment les exigences de la Bible en résistant à l’occupation illégale et aux colonies. Nous te prions d’éclairer les cœurs et les esprits de ceux qui ont de l’influence et de renforcer la détermination de ceux qui travaillent pour cette résolution. Nous te prions aussi pour que les chefs d’Églises ne refusent pas de souscrire à cette résolution par peur d’être accusés d’antisémitisme. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous joignons nos prières à celles du Conseil œcuménique des Églises pour les populations de l’Érythrée et de l’Éthiopie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 4 juillet 2017

Prière pour le jeudi 6 juillet 2017

 
On continue à autoriser de nouvelles colonies en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Il y a maintenant des projets d’expulsion de plusieurs familles palestiniennes du quartier de Sheikh-Jarrah à Jérusalem-Est afin d’y construire de nouvelles maisons pour des colons.


Dieu de justice, nous voyons avec colère et frustration de nouvelles terres palestiniennes confisquées pour construire ou développer des colonies illégales et des communautés palestiniennes de Jérusalem-Est isolées les unes des autres. Nous te prions pour que cesse la construction illégale de colonies qui menace la paix ainsi que la justice dans ce pays, et nous te prions pour les familles qui risquent de perdre leur foyer. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


La pénurie d’eau continue en Cisjordanie. C’est le résultat d’années d’une politique de l’eau discriminatoire de la part d’Israël. Le volume d’eau attribué à la Cisjordanie n’a pas été augmenté depuis 1995, bien que sa population ait presque doublé depuis lors. De ce fait l’Israélien moyen reçoit deux à trois fois le volume minimum journalier d’eau recommandé par l’Organisation mondiale de la Santé (Ndt. OMS), tandis que le Palestinien moyen vivant en Cisjordanie ne reçoit que 75% de ce volume minimum.


● Seigneur, l’eau est source de vie. Nous te prions pour les gens vivant en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est, qui continuent à vivre avec des restrictions d’eau, en particulier pendant cet été exceptionnellement chaud, alors que d’autres en Israël et dans les colonies ont un accès permanent à l’eau. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


Les Palestiniens de Cisjordanie qui travaillent en Israël sont l’objet de nombreuses formes de discrimination. Cela comprend les refus de permis de circuler, la fermeture des postes de contrôle empêchant les ouvriers de se rendre à leur travail, et le non-respect des lois faites pour protéger les droits des travailleurs.


Ô Dieu, nous te prions pour tous ces gens qui doivent passer par des points de contrôle pour leur travail, pour aller prier, pour des rendez-vous médicaux et pour rendre visite à des amis ou à leur famille. Nous te prions pour la suppression des systèmes qui séparent les gens et limitent leurs déplacements, et pour que tous aient les mêmes possibilités de venir en aide à leur famille. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


Nous déplorons plusieurs morts tragiques récentes. L’une de ces tragédies a été la mort d’une mère et de ses cinq enfants dans un accident de car sur la route de Naplouse. Nous déplorons aussi la noyade accidentelle d’un jeune à Tibériade, et la blessure de son ami encore hospitalisé.


Seigneur, sois avec les proches de ceux qui sont morts. Réconforte leurs familles dans ces moments de peine. Nous te prions aussi pour le rétablissement rapide et complet du jeune encore hospitalisé. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


Aujourd’hui, l’Église mennonite des États-Unis vote sur une résolution intitulée ‟Recherche de la paix en Israël et en Palestine,” qui propose que l’Église s’engage dans des actions de plaidoyer et des actions économiques telles que le désinvestissement de sociétés qui tirent profit de l’occupation.


Seigneur, nos pensées vont cette semaine vers l’Église mennonite dans sa recherche de possibles mesures de soutien à des activités en faveur d’une paix juste. L’élaboration de cette résolution a demandé beaucoup de travail et de prières, et nous te prions pour que les délégués aient le courage de s’engager et d’engager leurs communautés à manifester leur solidarité avec les gens qui souffrent de l’occupation, de la violence et de discrimination. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


Nous joignons nos prières à celles du Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Soudan, du Sud-Soudan et de l’Ouganda. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.