Vague de prière pour le jeudi 22 septembre 2022

Cette semaine, l'initiative Kumi Now se penche sur le blocus de la bande de Gaza. Mardi 20 septembre, nous avons pu entendre George Antone nous parler de son travail avec Caritas à Gaza, qui cherche à répondre à la crise sanitaire de cette région qui vit sous blocus depuis 2007.

Seigneur, nous te remercions pour le travail de Caritas, qui s'efforce de protéger la santé et les droits humains de la population de Gaza. Nous prions pour que le blocus de Gaza prenne enfin fin, et que les malades puissent recevoir le traitement dont ils ont besoin. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Garth Hewitt, un prêtre anglican qui est aussi auteur-compositeur, a publié deux nouvelles chansons : Cry for Hope / Un cri pour de l’espoir, qui fait référence à l’appel du même nom transmis aux Églises du monde entier le 1er juillet 2020 par Kairos Palestine et Kairos Mondial pour la Justice (https://www.youtube.com/watch?v=ogwDr-orP5k), et Standing Against Apartheid / S’engager contre l’apartheid (https://www.youtube.com/watch?v=nfmm7u2Arg0). Les paroles de chacune des chansons sont indiquées en sous-titre, et avec la deuxième chanson l’on peut voir les responsables des Églises d’Israël et de Palestine.

Seigneur, nous sommes reconnaissants pour le soutien et la solidarité constante et inébranlable avec le peuple palestinien dont Garth a fait preuve depuis tant d’années. Nous prions pour que ces nouvelles chansons servent de tremplin pour une paix juste et qu’elles ouvrent les yeux de tous ceux qui, de par le monde, sont en mesure d'œuvrer en faveur de la justice. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Samedi 1er octobre 2022, les Amis de Sabeel en Amérique du Nord (FOSNA) organiseront une conférence en ligne intitulée « Le soutien chrétien à l’État d’Israël est-il en accord avec le message biblique? ». Cette conférence permettra de « donner la parole au clergé de Bethléem sur l'impact sur le terrain en Terre Sainte d’une pareille théologie, et plus particulièrement sur la façon dont elle affecte la vie de la communauté chrétienne d’Israël et de Palestine ».

Seigneur, nous prions pour le succès de cette conférence, qui aborde un sujet important pour les chrétiens du monde entier. L'utilisation abusive de Ta Parole pour occuper la Palestine et chasser le peuple palestinien et le priver de ses droits ne peut pas continuer. Nous prions pour que les yeux de ceux qui participeront à cette conférence s’ouvrent pour voir les injustices causées sur le terrain en Palestine et en Israël par ceux qui se servent de la foi chrétienne pour soutenir l'injustice. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Vague de prière pour le jeudi 15 septembre 2022

La semaine prochaine, le mercredi 21 septembre, Kumi Now participera à la Journée internationale de prière pour la paix en mettant l’accent sur le besoin de paix dans la bande de Gaza. Israël a imposé un blocus à la bande de Gaza pour punir le Hamas de sa victoire aux élections de 2006. Mais ce sont les enfants et les familles de toute la bande de Gaza qui sont ainsi punis, car ils souffrent d’une pauvreté et de privations qui sont de plus en plus lourdes à supporter.

Seigneur, nous prions pour la levée du blocus israélien de la bande de Gaza, afin de permettre à ses habitants de reconstruire leur économie en ruines. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Les Amis de Sabeel Australie organiseront leur cinquième évènement de cette année en célébrant la cuisine palestinienne et encore d’autres aspects du patrimoine culturel palestinien ce samedi 17 septembre. Vous pourrez participer à cette rencontre en vous y inscrivant à l’avance par le lien https://us06web.zoom.us/meeting/register/tZcuceuvqDIvHdeCm6GqXDpdUSmKo0uH8Skz.

Seigneur, nous te rendons grâce pour le travail des Amis de Sabeel en Australie, qui font connaître à leurs concitoyens ce que vivent les Palestiniens qui habitent en Palestine, en Israël et ailleurs au Moyen-Orient. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Ce dimanche 18 septembre à 18 h, les Amis de Sabeel France invitent à rencontrer le professeur Mazin Qumsiyeh qui parlera de ses travaux à l’Institut palestinien pour la biodiversité et le développement durable ainsi qu’au Musée palestinien d’histoire naturelle, qui font partie de l’université de Bethléem. Vous pourrez participer à cette rencontre en vous y inscrivant à l’avance par le lien https://us06web.zoom.us/meeting/register/tJAoc-qgpjMsHteQKDr6ZxVYo7xg9oMal8QO.

Seigneur, nous te remercions pour tous ceux qui encouragent les communautés palestiniennes en leur montrant des moyens de gérer leur environnement d’une manière respectueuse et durable, même dans la situation difficile imposée par l’occupation israélienne. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Vague de prière pour le jeudi 8 septembre 2022

La semaine prochaine, Kumi Now s’intéressera à la ville cisjordanienne de Bethléem et à son économie ravagée par l’occupation israélienne. Dans la partie nord de Bethléem se trouve le Tombeau de Rachel, un site sacré tant pour les chrétiens que pour les juifs et les musulmans. Mais Israël a annexé le tombeau en 2002, l’a entouré d’un haut mur et a interdit l’entrée du site aux Palestiniens. Les entreprises palestiniennes du secteur, qui étaient florissantes, sont toutes fermées aujourd’hui.

Seigneur, nous prions pour les Palestiniens qui vivent à Bethléem et y luttent pour survivre. Ils vivent à l’ombre du mur de « séparation», leurs vies sont entravées par les checkpoints de l’armée israélienne, et leurs fenêtres donnent sur les immenses colonies israéliennes illégales qui ont poussé sur les collines alentour. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Le prisonnier palestinien Khalil Awawdeh a mis fin à sa grève de la faim entamée voici 170 jours, les autorités israéliennes ayant accepté de le relâcher en octobre. Il est faible et frêle et devra être hospitalisé jusqu’à ce qu’il retrouve quelques forces. Il a commencé sa grève après avoir été arrêté, en décembre 2021, pour protester contre la « détention administrative», sans charges ni procès, qui lui a alors été infligée. Sous ce régime, les prisonniers, qui ne peuvent donc pas se défendre devant un tribunal, sont détenus pour des périodes de six mois renouvelables à l’infini..

Seigneur, nous prions pour que Khalil Awawdeh retrouve ses forces. Nous prions aussi pour tous les autres prisonniers palestiniens placés en détention administrative en Israël. Ils sont 530 aujourd’hui, dont des femmes et des enfants. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

La semaine dernière, le tribunal du district de Beersheba a rejeté la demande de libération anticipée, en raison de la détérioration de sa santé mentale, d’Ahmed Manasra. Il avait été arrêté à l’âge de 13 ans dans des circonstances horribles, puis interrogé et condamné à 9 ans et demi de prison. Malgré le diagnostic de schizophrénie dont il a fait l’objet, il a récemment été maintenu en isolement durant 10 mois.

Seigneur, nous prions pour que les institutions internationales, notamment celles de l’ONU et de l’UE, continuent à demander au gouvernement israélien de libérer immédiatement Ahmed Manasra, pour des motifs humanitaires. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

La Haute Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Michelle Bachelet a déploré le refus par Israël de délivrer, ces deux dernières années, leurs visas aux membres de l’équipe internationale du bureau local des droits de l’homme. Elle a rappelé aux autorités israéliennes leur obligation, en tant qu’État membre des Nations Unies, de délivrer sans délais les visas qui lui sont demandés par les Nations Unies, et a déclaré que « la manière dont Israël traite notre personnel fait partie d’une tendance plus large et inquiétante à interdire l’accès des Territoires palestiniens occupés aux spécialistes des droits de l’homme. Ce qui amène à se demander ce que les autorités israéliennes essayent précisément de cacher ».

Seigneur, nous te présentons nos graves préoccupations quant aux violations, par Israël, des droits de l’homme dans les Territoires palestiniens occupés. De plus en plus souvent, les militaires israéliens tirent sur les Palestiniens et les tuent, tandis que les autorités israéliennes entravent le travail des organisations des droits de l’homme, locales et internationales, voire les réduisent au silence. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.