mercredi 27 mai 2020

Vague de prière pour le jeudi 28 mai 2020


Nous voudrions tout d’abord vous rappeler la vidéoconférence hebdomadaire que Kumi Now va tenir avec diverses organisations à l’œuvre en Palestine. La première aura lieu le mardi 2 juin à 17 h heure française avec le Dr Mazin Qumsiyeh qui, du Musée Palestinien d’Histoire Naturelle, nous parlera de l’impact de l’occupation israélienne sur l’environnement en Palestine (www.kuminow.com/online/).
Seigneur, nous prions pour que beaucoup de gens à travers le monde participent aux vidéoconférences de Kumi Now et découvrent ainsi comment le peuple palestinien survit sous l’occupation de sa propre terre. Nous te remercions pour sa résilience et son ingéniosité. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
L’expansion à travers le monde du virus de la Covid-19 est suivie sur une carte du monde et un tableau de bord par le Centre d’Étude des systèmes et d’Ingénierie (CSSE) de l’université John Hopkins. Dans un premier temps, le site web indiquait le nombre de cas de Covid-19 enregistré par le ministère palestinien de la Santé sous une entrée « Palestine » distincte des données concernant Israël. Fin mars, l’université de Birzeit a demandé au CSSE pourquoi l’entrée « Palestine » a d’abord été changée en « Territoires palestiniens occupés » pour ensuite intégrer, le lendemain, ses données dans celles d’Israël.
Ô Seigneur, nous prions pour que l’information, vitale, sur l’expansion du coronavirus en Palestine soit rétablie par le CSSE. Nous te prions pour que les scientifiques ne soient pas impliqués dans des manœuvres politiques visant à faire disparaître la Palestine de la carte du monde. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 20 mai 2020

Vague de prière pour le jeudi 21 mai 2020


● Kumi Now annonce des vidéoconférences hebdomadaires avec diverses organisations qui œuvrent pour la Palestine. Toutes les informations nécessaires pour participer à ces conférences, dont la langue sera l’anglais, sont disponibles sur www.kuminow.com/online/. La première aura lieu mardi 2 juin à 17 heures, heure française, et sera consacrée à l’activité du Dr Mazin Qumsiyeh et au Musée d’Histoire Naturelle de Palestine à Bethléem.
Seigneur, nous te sommes reconnaissants pour la possibilité qu’offre la technologie d’établir des liens avec des gens du monde entier et de découvrir leurs espoirs et leurs rêves. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
● Mardi 12 mai, le ministre palestinien de la Santé, le Dr Al Kaïla, a déclaré que la Palestine n’avait enregistré aucun nouveau cas de COVID-19 pour le cinquième jour consécutif. Les premiers cas s’étaient manifestés à Bethléem. La ville a maintenant été déclarée exempte de virus, mais elle a subi un sérieux revers économique dû principalement à l’arrêt du tourisme.
Ô Dieu, nous te remettons tous ceux qui, en Palestine-Israël et ailleurs dans le monde, ont perdu des êtres chers lors de la pandémie de la COVID-19. Nous te prions aussi pour ceux qui ont perdu leurs moyens d’existence et se retrouvent maintenant sans ressources, afin que l’on vienne en aide à tous ceux qui sont dans le besoin. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Kumi Now Année 2 Semaine 31 : du 19 au 25 mai 2020


Kumi Now Année 2 Semaine 31 : du 19 au 25 mai 2020
Rencontre Kumi en ville : Le temps de se lever est venu !

Comment organiser une rencontre en ville à l’ère de la distanciation sociale ? C’est quasi impossible cette année sur l’ensemble de la planète. Mais il est possible de regarder et de découvrir quelque chose sur la Palestine, en famille ou avec des amis de Kumi Now. Voici quelques suggestions :
·       Jerusalem : A Rock and a Hard Place, de Al-Jazeera : https://www.youtube.com/watch?v=WnhlubuhC5E et la 2ème partie sur : https://www.youtube.com/watch?v=9SqUIM4yVNA)
·       Si vous avez accès à Netflix, vous pourrez voir Born in Gaza, qui expose les effets du conflit sur les enfants : https://www.netflix.com/title/81077863?s=i&trkid=13747225
·       Il y a aussi le film d’animation Les 18 Fugitives, ou l’histoire des vaches de l’intifada, sur iTunes ou Vudu ou un site français que nous ignorons : l’armée israélienne poursuit 18 vaches dont la production de lait indépendante dans une ferme collective palestinienne a été déclarée « menace pour la sécurité nationale de l’État d’Israël » !

Tentative d'annexion par l'Etat d'Israël de parties du territoire palestinien occupé en Cisjordanie : appel à l'Union Européenne


Lettre commune du Conseil Œcuménique des Églises et du Conseil des Églises du Moyen Orient aux ministres des Affaires Étrangères des pays membres de l’Union Européenne
11 mai 2020
Genève, le 8 mai 2020
Excellences, 
Le Conseil Œcuménique des Églises (COE) et le Conseil des Églises du Moyen Orient (CEMO) appellent l'Union Européenne à une réponse énergique et raisonnée à toute tentative d'annexion par l'État d'Israël de parties du territoire palestinien occupé en Cisjordanie. Toute annexion de cet ordre constituerait une grave violation du droit international et, comme l'a fait remarquer le Coordinateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient Nicolay Mladenov, « porterait un coup fatal à la solution à deux États, rendrait impossible la reprise des négociations, et mettrait en péril les efforts déployés pour promouvoir la paix dans la région. »
Nous partageons la position du Dr. Michaël Lynk, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967, pour qui l'annexion annoncée sera « un test décisif pour la communauté internationale », ajoutant qu'on ne saurait mettre ce projet en échec « par de simples protestations verbales ».
Nous apprécions la clarté de la prise de position de votre Haut Représentant Josep Borell selon laquelle l'Union Européenne ne reconnaît pas la souveraineté israélienne sur le territoire palestinien et qu'elle « continuera à suivre de près la situation et l'ensemble de ses implications, et agira en conséquence ».
C'est pourquoi le COE et le CEMO en appellent conjointement à l'Union Européenne pour s'assurer que toute annexion aura des suites concrètes au moins équivalente à celles qui ont été mises en œuvre lors de l'annexion de la Crimée par la Russie.

samedi 16 mai 2020


Terre Sainte : les chefs d'Églises s'inquiètent du projet d'annexion
des terres de Cisjordanie par Israël
Déclaration des Patriarches et Chefs des Églises de Terre Sainte sur
les projets israéliens d'annexion unilatérale
(7 mai 2020)
La paralysie du processus de paix au Proche-Orient entre Israéliens et Palestiniens entraîne toute une série d’initiatives unilatérales d'annexion de terres en Cisjordanie par Israël. Ces projets, soutenus principalement par des factions de droite, soulèvent des questions d'une extrême gravité quant à la faisabilité de tout accord de paix pour mettre fin à ce conflit qui dure depuis des décennies et qui continue de coûter la vie à de nombreux innocents dans le cadre d'un cercle vicieux de tragédie humaine et d'injustice.
Le Conseil des Patriarches et des Chefs des Églises de Terre Sainte regarde ces projets d'annexion avec la plus grande inquiétude, et appelle l'État d'Israël à s'abstenir de telles actions unilatérales qui entraîneraient la perte de tout espoir de succès dans le processus de paix.

Donald Trump complice d’une catastrophe pour les chrétiens

La politique d’annexion de la Cisjordanie attisée par le « plan de paix » de l’administration Trump peut bien convenir à des évangéliques radicaux, mais elle porte un coup mortel à l’avenir de la chrétienté en Terre Sainte.
par Munther Isaac et Jamal Khader
Haaretz, le 6 mai 2020
Alors que le monde entier est occupé à se battre contre la COVID-19, les partis politiques israéliens se sont mis d’accord pour un gouvernement de coalition. Benjamin Netanyahou a réussi à mettre sur la table l’annexion de territoires palestiniens occupés et à en fixer un échéancier provisoire : dans moins de 2 mois. Il peut remercier le plan Trump de lui permettre de mettre en œuvre l’annexion avec autant de force et de rapidité.
On a trouvé de nombreuses raisons expliquant pourquoi la « vision » qu’a Trump du Moyen-Orient ne satisfait pas même aux exigences les plus élémentaires d’une paix juste et durable. Rares cependant sont les commentateurs qui ont analysé la façon dont le plan Trump traite plus particulièrement l’avenir des chrétiens palestiniens, et celle dont les projets israéliens d’annexion affecteraient la vie des chrétiens en Palestine.