mercredi 29 août 2018

Vague de prière pour le jeudi 30 août 2018


La Grande Marche du Retour se poursuit dans son quatrième mois. Vendredi 24 août, environ 5 000 personnes participaient à la manifestation, et l’armée israélienne a tiré à balles réelles sur les manifestants et a lancé sur eux des grenades lacrymogènes. Plus de 189 personnes ont été blessées et au moins cinquante d’entre elles l’ont été par balles.
Nous prions pour la sécurité des manifestants de Gaza alors qu’ils continuent à recourir à des moyens non-violents pour atteindre leurs objectifs légitimes. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
À la suite de la manifestation contre la loi de « l’État-nation juif » qui s’est déroulée le 14 juillet sur la place Rabin à Tel Aviv, le parti du Likoud a proposé une nouvelle loi. Mercredi 22 août il a présenté un projet de loi qui interdirait que le drapeau palestinien, tout comme les drapeaux d’autres « nations ennemies », soit brandi dans toute manifestation rassemblant plus de trois personnes. L’interdiction entraînerait une peine d’une année d’emprisonnement pour toute personne brandissant le drapeau interdit.
Seigneur, nous continuons à Te prier pour la préservation de la liberté de parole et pour le droit des gens à résister à l’injustice en Israël. Nous Te prions pour que ceux qui exercent une autorité soient attentifs aux droits de tous les citoyens, et qu’ils travaillent au profit de tous ceux qui vivent en Israël. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 21 août 2018

Vague de prière pour le jeudi 23 août 2018


Mardi 17 août, deux Palestiniens, Saadi Abou Maamar et Karim Abou Fataïr, ont été tués et 270 autres manifestants blessés par l’armée israélienne le long de la frontière Est de la Bande de Gaza. Cela fait plus de quatre mois que des Palestiniens continuent de participer aux rassemblements de « La Grande Marche du Retour ».
Seigneur, nous Te prions pour les familles de Saadi et de Karim qui pleurent leur perte. Nous continuons à Te prier pour la sécurité des manifestants et pour qu’ils continuent à utiliser des moyens non-violents pour obtenir ce qu’ils demandent. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
La semaine dernière, des colons israéliens ont attaqué une maison palestinienne et vandalisé quarante véhicules dans le district de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie. Des colons israéliens ont aussi détruit des centaines d’oliviers au village d’al-Loubban al-Sharqiya, au sud de Naplouse, alors que d’autres colons encore déracinaient des douzaines d’oliviers au village palestinien d’Arraba dans le district de Jénine, également dans le nord de la Cisjordanie occupée.
Seigneur, Tu es un Dieu de bonté et de miséricorde qui agit pour « le droit et la justice de tous les opprimés » (Psaume 103.6). Nous continuons à Te prier pour les communautés palestiniennes opprimées, victimes d’attaques répétées. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

samedi 18 août 2018

Naïm Ateek sur la loi Etat-nation

https://drive.google.com/file/d/17msFiAxvnw-ZvRt0kjVW-n-g3EacDC5b/view?usp=sharing

Déclaration de Sabeel sur la loi israélienne
d’État-nation du peuple juif


Henry Siegman, ancien directeur national du Congrès juif américain, vient de dire : « Israël a franchi le seuil qui sépare "la seule démocratie au Proche-Orient" du seul régime d’apartheid dans le monde occidental ». Quant à nous, nous avons toujours considéré la démocratie israélienne avec beaucoup de scepticisme. Maintenant, sa loi d’État-Nation affirme son statut de régime d’apartheid.
Car le jeudi 19 juillet 2018, la Knesset israélienne [note du traducteur : le Parlement d’Israël] a voté la loi d’État-Nation avec une majorité de 62 voix contre 55. Pour ceux qui la soutiennent, elle définit Israël comme un État fort qui affirme son identité juive. Pour ceux qui s’y opposent, elle confirme Israël comme un État d’apartheid. Car il est vrai que les citoyens palestiniens d’Israël vivent sous des lois israéliennes discriminatoires depuis la création d’Israël en 1948. Ils ont toujours été traités comme des citoyens de « seconde zone », voire pire. Ce que la nouvelle loi d’État-Nation affirme, c’est que ce qu’Israël a pratiqué depuis 70 ans est maintenant entériné comme loi fondamentale. Peu de choses ont changé dans la pratique, si ce n’est que ce qui était jusqu’à présent du racisme de fait est maintenant devenu un racisme de droit. J’espère que ces implications racistes seront plus évidentes maintenant aux yeux de beaucoup, entre autres du fait que le statut de la langue arabe a été rétrogradé, ce qui est une insulte à plus de 20% de la population israélienne.
Je suis sûr que beaucoup de personnes et d’organisations se sont déjà rendu compte des problèmes inhérents à cette nouvelle loi. Ce qui me préoccupe tout particulièrement est son aspect religieux et théologique. Car la loi a des connotations religieuses qui pourraient avoir des implications politiques et religieuses plus profondes.

mercredi 15 août 2018

Vague de prière pour le jeudi 16 août 2018


Depuis plus de quatre mois, des Palestiniens continuent à manifester dans les rassemblements de la « Grande Marche du Retour » le long de la frontière entre Gaza et Israël. Ils réclament le droit au retour dans leurs lieux dorigine. Vendredi 3 août, un Palestinien qui y participait, Ahmed Yaghi, a été tué par l’armée israélienne. Selon les services de santé palestiniens, au moins 220 autres ont été blessés au cours des manifestations, parmi eux Muaz al Siri, un adolescent qui a succombé à ses blessures tôt samedi matin.
Seigneur, nous Te prions pour les familles d’Ahmed et de Muaz qui pleurent ceux qu’elles ont perdus. Nous continuons à Te prier pour la sécurité des manifestants, et pour qu’ils continuent à employer des moyens non-violents pour exprimer leurs demandes. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le 8 août, le Rév. Naïm Ateek, président du conseil d’administration de Sabeel, a publié une déclaration sur la loi israélienne d’État-Nation adoptée par la Knesset le 19 juillet. Il déclare : « Pour ceux qui la soutiennent, la loi définit Israël comme un État fort qui affirme son identité juive. Pour ceux qui s’y opposent, elle confirme Israël comme un État d’apartheid. » 
Seigneur, nous portons devant Toi nos craintes au sujet de la loi d’État-Nation d’Israël. Nous Te demandons de nous guider dans la manière dont nous exprimons notre opposition non-violente à toutes les lois qui visent à opprimer les gens. Rejoignons le Rév. Ateek en priant avec les paroles de Ton prophète Michée : « On ta fait connaître, ô homme, ce qui est bien, ce que le Seigneur exige de toi : rien dautre que le respect du droit, lamour de la fidélité, et la vigilance dans ta marche avec Dieu. » (Michée 6.8) ! Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 8 août 2018

Visite de découverte d’automne


Cette visite est animée par le Pasteur Naïm Ateek, cofondateur de Sabeel
Visite de Découverte d’automne
30 octobre – 7 novembre 2018
« Venez et voyez ! – Allez et racontez ! »

Le Centre œcuménique de Théologie de la Libération Sabeel vous invite à découvrir avec nous la réalité de la vie en Terre Sainte aujourd’hui :
  • Cultes avec des chrétiens palestiniens.
  • Rencontres et échanges avec des Palestiniens chrétiens et musulmans ainsi qu’avec des Israéliens juifs et des internationaux qui se joignent à Sabeel pour une résistance non-violente à la violation du droit international et humanitaire.
  • Vécu du quotidien de la communauté palestinienne sous occupation israélienne : le mur, les colonies, les checkpoints, les terres confisquées et les maisons démolies, les camps de réfugiés et la dégradation de l’environnement
  • Découverte de ce que représente la perte des droits civils et des droits de propriété que subissent les citoyens israéliens arabes.

Vague de prière pour le jeudi 9 août 2018


La manifestation de la « Grande Marche du Retour » entre dans sa dix-neuvième semaine pour les Palestiniens qui continuent à réclamer le droit au retour dans leur patrie. Selon le ministère palestinien de la santé, les forces israéliennes ont tué par balles 155 manifestants palestiniens depuis le début des manifestations et en ont blessé plus de 17 000 autres si l’on inclut tous ceux qui ont été intoxiqués par des gaz lacrymogènes.
Seigneur, nous continuons à Te prier pour la sécurité des manifestants et pour qu’ils continuent à recourir à des moyens non-violents pour obtenir ce qu’ils demandent. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Deux artistes italiens ont été arrêtés pour avoir réalisé une grande peinture murale de l’adolescente protestataire palestinienne Ahed Tamimi sur le mur de séparation à Bethléem. Les autorités israéliennes ont annulé leurs visas et les ont obligés à quitter le pays lundi 30 juillet. Il leur a été interdit de revenir dans le pays pour une durée de dix ans.
Seigneur, nous T’adressons notre reconnaissance pour tous ceux qui sont prêts à utiliser leurs talents artistiques pour manifester leur soutien au peuple palestinien sous occupation. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 1 août 2018

Vague de prière pour le jeudi 2 août 2018


Les manifestations de la « Grande Marche du Retour » entrent dans leur dix-huitième semaine, parce que les Palestiniens continuent à réclamer le droit de revenir dans leur patrie.
Seigneur, nous Te prions pour la sécurité des manifestants, et pour qu’ils continuent à recourir à des moyens non-violents pour exprimer leurs demandes. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Arkan Thaer Mizhar, un garçon palestinien de 15 ans, a été tué et beaucoup d’autres ont été blessés par les forces israéliennes dans le camp de réfugiés de Dheisheh à Bethléem lundi 23 juillet. Des soldats israéliens procédaient à des arrestations nocturnes, ce qui a provoqué une révolte. Les soldats ont alors tiré à balles réelles sur les protestataires.
Seigneur, nous pensons à la famille d’Arkan qui pleure sa perte. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.