mercredi 31 janvier 2018

Vague de prière pour le jeudi 1er février 2018



Un nouveau livre de Ronen Bergman, journaliste d’investigation du quotidien israélien Yedioth Aharonoth, recense les 2 700 opérations d’assassinat opérées par Israël. Dans son livre, M. Bergman soulève les préoccupations morales et juridiques suscitées par des meurtres commandités par un État.
Seigneur, nous nous souvenons de tous ces gens qui ont été condamnés à mort par le gouvernement israélien sans jugement équitable. Nous Te prions pour que vienne le jour où les décideurs israéliens vont abandonner l’épée et devront rendre compte de leurs crimes. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
La radio israélienne a signalé qu’Israël s’est opposé aux démarches de l’Autorité Palestinienne pour obtenir un statut d’observateur à la Conférence du Désarmement des Nations Unies. Le ministère des Affaires Étrangères israélien semble avoir œuvré en coulisses avec les États-Unis pour empêcher l’admission de l’Autorité Palestinienne à l’instance internationale dès cette année.
Seigneur, nous Te remercions pour tous les gens qui continuent à œuvrer avec détermination pour que la voix palestinienne soit présente dans les instances internationales. Puissent les tentatives des gouvernements d’Israël et des États-Unis pour réduire au silence les Palestiniens révéler leurs peurs face à la vérité de notre récit national. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Israël a ouvert une enquête criminelle sans précédent contre un interrogateur du Shin Beth, le Service de sécurité intérieur israélien. Il s’agit là de la première enquête ouverte depuis la création il y a dix ans d’un service spécialisé dans le traitement des plaintes contre le Service de sécurité intérieure d’Israël.
Seigneur, nous nous souvenons de tous les prisonniers palestiniens qui ont souffert la torture dans les prisons militaires israéliennes. Puisse cette enquête ouvrir les yeux du système judiciaire israélien et du public sur les injustices et les crimes commis contre les prisonniers palestiniens. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Des documents confidentiels obtenus par le Yedioth Aharonoth, le plus important journal israélien en nombre de ventes et en diffusion, révèlent la façon dont le Service de sécurité intérieure israélien agissait depuis des années dans le secteur des écoles arabes israéliennes. Les documents secrets révèlent comment le Service de sécurité intérieure israélien s’immisçait dans le système éducatif de la société arabe, renvoyant des enseignants considérés comme des ‟menaces” et employant des agents du Shin Beth dans le Ministère de l’Éducation.
Seigneur, nous Te remercions parce que la vérité finit toujours par être reconnue. Nous pensons à tous les enseignants qui continuent à être victimes du Service secret israélien de sécurité. Nous Te prions pour un système éducatif sain qui vise à donner aux élèves une éducation relative à leurs droits, plutôt qu’un système éducatif conçu pour opprimer et contrôler.  Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Dans le quartier de Beit Safafa de Jérusalem-Est, des colons israéliens ont fait une descente et peint à la bombe des inscriptions en hébreu disant ‟Mort aux Arabes” avant de mettre le feu à un véhicule. Beaucoup de groupes de défense des droits ont accusé Israël d’encourager une ‟culture de l’impunité” pour les Israéliens qui commettent des actes de violence contre des Palestiniens.
Seigneur, nous Te prions pour la sécurité de nos villages et de nos familles face aux attaques violentes et racistes de colons israéliens. Nous Te demandons d’envoyer Ton Esprit nous guider vers un chemin qui nous libère d’une occupation néfaste, génératrice de haine et de conflit. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Au cours du Forum Économique Mondial de Davos, le président des États-Unis Donald Trump, s’exprimant à côté du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, a considérablement modifié les règles du processus de paix israélo-palestinien vieux de plusieurs dizaines d'années, déclarant que ‟Nous avons retiré Jérusalem de la table”.
Seigneur, les puissants et arrogants ne savent pas ce qui conduit à la paix. Nous Te prions pour que le peuple palestinien reste résilient quand il demande la justice aux puissants. Puisse le peuple de Jérusalem continuer à enseigner aux empires qui passent que la justice est plus forte que leur épée et leur domination. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Nous joignons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations de l’Algérie, de la Libye, du Maroc, du Sahara Occidental et de la Tunisie. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 24 janvier 2018

Vague de prière pour le jeudi 25 janvier 2018



Vendredi dernier, un tribunal militaire israélien a ordonné qu’Ahed al-Tamimi, une militante palestinienne de 16 ans, reste en détention pour une durée indéterminée jusqu’à son jugement pour des accusations concernant des gifles et des coups de pied à un soldat israélien qui refusait de quitter sa maison.
Seigneur, nous Te prions pour Ahed Tamimi qui se trouve en situation de vulnérabilité en prison, dans l’attente de l’injustice du tribunal militaire israélien. Nous Te demandons que tous les gens qui ont une conscience aient le courage d’aider Israël à comprendre que ce n’est pas là une façon de traiter une enfant. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Au village de Beit Iksa près de Jérusalem, des colons israéliens ont vandalisé des véhicules palestiniens dans ce qui semble être une ‟attaque de Prix à Payer”. Les colons israéliens de la colonie illégale Ramot construite sur des terres du village ont crevé les pneus de plusieurs véhicules et y ont peint à la bombe des ‟slogans racistes”.
Seigneur, nos voisins ont volé nos terres et continuent à nous agresser. Nous Te prions pour nos communautés qui luttent désespérément pour assurer la sécurité de leurs familles et de leurs biens. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Dimanche, le vice-président américain Mike Spence a commencé une visite en Israël après avoir rencontré le roi Abdullah en Jordanie. Le roi Abdullah a demandé une initiative pour ‟rétablir la confiance” mise à mal par la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël. Pence a annoncé lundi dans un discours à la Knesset, le parlement israélien, qu'une nouvelle ambassade américaine en Israël ouvrirait à Jérusalem avant fin 2019.
Seigneur, aide le peuple palestinien à rester persévérant pour réclamer justice aux puissants. Nous Te prions pour la paix attendue depuis longtemps par la population de Palestine, paix qui soit fondée sur la justice, l’égalité et le droit international. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Dimanche, plusieurs douzaines de pèlerins israéliens qui se rendaient sur une ancienne tombe dans le village d’Awarta ont lancé des pierres contre des maisons et des véhicules palestiniens, causant des dégâts matériels. On dit que des centaines d’Israéliens protégés par l’armée israélienne ont participé aux prières à la tombe. Un représentant sur place de l’ONG Rabbins pour les Droits Humains a dit que cinq voitures palestiniennes ont été détériorées par des jets de pierres. Il a ajouté que des tombes du cimetière palestinien voisin du lieu saint juif ont été profanées par les pèlerins israéliens.
Seigneur, des extrémistes continuent à exercer la violence en Ton nom. Nous Te remercions pour les membres des Rabbins pour les Droits Humains qui glorifient Ton nom en dénonçant l’injustice commise contre notre peuple. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Breaking the Silence (Briser le silence), une organisation d’anciens soldats israéliens, publie un nouveau livret de témoignages, ‟Pourquoi j’ai rompu le silence”, dans lequel des soldats révèlent la cruelle réalité dans les Territoires Occupés.
Seigneur, nous louons encore Ton nom lorsque nous voyons des soldats israéliens déposer leurs armes et confesser leurs péchés contre notre peuple. Nous Te remercions pour ces soldats israéliens courageux qui confortent notre espoir que la justice et la paix sont possibles. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Nous unissons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations de Chypre, de la Grèce, et de la Turquie. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 23 janvier 2018

La Jeanne d'Arc palestinienne



Chronique géopolitique de Bernard Guetta sur France Inter le jeudi 18 janvier 2018
Où l'on voit que la jeunesse des Territoires occupés ne demandera bientôt plus un État mais des droits civiques à Israël
C’est comme une relève de génération. Dimanche, la direction palestinienne au grand complet constatait la complète impasse de ce qu’on n’ose plus appeler le processus de paix et menaçait de suspendre sa reconnaissance d’Israël jusqu’à ce qu’Israël reconnaisse un État palestinien dans les frontières de 67. 
Accablé, Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, qualifiait de « claque du siècle » la décision de Donald Trump de transférer l’ambassade des États-Unis à Jérusalem que la Maison-Blanche considère désormais comme la capitale israélienne et non plus comme une ville à partager, un jour, entre deux capitales de deux États. 
Il y avait une rage froide et impuissante dans cette assemblée d’hommes âgés qui savent désormais que leur temps s’achève sur un combat inachevé et puis…
Et puis il y eut, hier, cette décision d’un tribunal militaire israélien de refuser la libération conditionnelle d’une Palestinienne de 16 ans, Ahed Tamimi, qui sera jugée à la fin du mois pour incitation et participation à des « émeutes violentes ». Cheveux blonds dévalant en anglaises jusqu’à mi dos et regard incroyablement déterminé, cette adolescente aux yeux bleus est devenue une icône palestinienne et une célébrité mondiale depuis qu’elle a giflé un soldat planté devant chez elle pour empêcher la manifestation hebdomadaire de son village contre l’occupation israélienne. 
En 2012, elle avait alors douze ans, elle s’était déjà rendue célèbre en agitant son poing vers un autre soldat auquel elle menaçait de « casser la tête ». Il y a un an, elle avait mordu un autre conscrit pour l’empêcher d’interpeler son frère et maintenant cette gifle, filmée par sa mère et devenue virale sur les réseaux sociaux.
Qualifiée par le Haaretz, le journal de référence israélien, de « Jeanne d’Arc palestinienne », Ahed Tamimi posait donc à la Justice militaire un problème insoluble car, sa libération lui aurait permis d’arriver en héroïne à son procès et son maintien en détention fait d’elle une martyre, gamine embastillée par une armée. 
Les juges militaires ont choisi le second risque, jugé moindre, mais comment ne pas voir que cette adolescente, fille d’une famille ayant aujourd’hui opté pour la non-violence, incarne une nouvelle génération palestinienne qui ne croit pas plus au processus de paix qu’à la solution à deux États et entend tout simplement se battre pour la reconnaissance de ses droits et de sa dignité. 
A cette génération, l’échec des négociations de paix a appris qu’elle ne vivait pas dans une virtualité de Palestine mais dans la réalité d’un Israël qui s’étend de fait à la Cisjordanie, dans un État unique auquel elle réclame donc des droits civiques, bien plus difficiles à refuser que des frontières, un État et une capitale.


A réécouter sur France Inter avec le lien :
https://www.franceinter.fr/emissions/geopolitique/geopolitique-18-janvier-2018

mercredi 17 janvier 2018

Vague de prière pour le jeudi 18 janvier 2018



Le lundi 15 janvier, les bureaux de Sabeel Jérusalem et Nazareth ont organisé une retraite d’une journée pour renforcer l’amitié entre le personnel et les bénévoles.
Seigneur, nous Te prions pour le personnel et les bénévoles de Sabeel Jérusalem et Nazareth. Nous Te prions pour l’équipe de direction de Sabeel, son comité exécutif et son Assemblée Générale. Nous Te remercions pour tous les groupes d’Amis de Sabeel à travers le monde. Bénis leurs vies et leur travail. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le Rév. Ibrahim Azar, pasteur de l’Église Évangélique Luthérienne du Rédempteur à Jérusalem, a été consacré évêque de l’Église Luthérienne. L’Église Évangélique Luthérienne en Jordanie et en Terre Sainte (ELCJHL), membre de la Fédération Luthérienne Mondiale, est au service d’environ 3000 membres locaux.
Seigneur, nous Te remercions pour le ministère de l’évêque Mounib Younan et pour son long ministère au service de l’Église Évangélique en particulier et plus généralement de l’ensemble du peuple palestinien. Nous Te prions aussi pour le nouvel évêque Ibrahim Azar au moment où il prend sa nouvelle fonction à Ton service. Puisse Ton Esprit, Seigneur, lui donner la force de rester le bon berger humble, aimant et honnête que nous connaissons. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Un colon israélien a succombé mardi dernier suite aux blessures qu'il a reçues lors d’une attaque par arme à feu près de la ville de Naplouse. Jeudi, deux adolescents palestiniens ont été abattus et tués par des soldats israéliens dans le cadre des violences qui se poursuivent dans les territoires occupés.
Seigneur, en Te priant pour toutes les familles qui ont perdu des êtres chers, nous Te prions aussi pour la sécurité de nos familles et de ceux qui nous sont chers. Nous Te prions pour la justice et la fin de l’oppression. Accorde-nous, Seigneur, la grâce de connaître la paix et la fin de la violence dans notre pays. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le Centre Palestinien pour le Développement et les Libertés des Médias (MADA) a enregistré un total de 84 atteintes à l’encontre de journalistes palestiniens par l’occupation israélienne au cours du mois de décembre. Pendant le mois de décembre également, cinq journalistes ont été blessés par des pierres lancées par des manifestants palestiniens au cours d’affrontements avec l’armée d’occupation israélienne.
Seigneur, nous Te prions pour la sécurité de tous les journalistes, en particulier de ceux qui travaillent dans des zones de conflit. Nous Te remercions pour les gens qui consacrent leurs vies, leurs appareils photo, leurs caméras et leurs plumes à informer le monde de choses ignorées. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Sabeel organise une Visite Internationale de Témoignage du 28 février au 8 mars 2018 sur le thème : Les fidèles oubliés – Une fenêtre ouverte sur la vie et le témoignage des chrétiens de la terre du Seigneur. Les Visites de Témoignage de Sabeel proposent aux participants une occasion unique de connaître la réalité de la vie des Palestiniens sous occupation israélienne.
Seigneur, nous Te prions pour une visite enrichissante et fructueuse qui donnera aux participants la possibilité de voir et d’appréhender directement la situation sur le terrain. Nous Te prions pour qu’ils repartent incités et encouragés à poursuivre l’action pour la justice et la paix dans cette terre tourmentée. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Nous joignons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations du Bahreïn, du Koweït, d’Oman, du Qatar, de l’Arabie Saoudite, des Émirats Arabes Unis et du Yémen. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.