jeudi 28 septembre 2017

Vague de prière pour le jeudi 28 septembre 2017



Mardi 26 septembre, deux agents de sécurité et un garde-frontière israéliens ont été tués dans la colonie de Har Adar en dehors de Jérusalem. Au cours de l’attaque, l’assaillant palestinien a également été abattu.
Seigneur, des fanatiques continuent à lutter contre l’injustice avec des armes. Nous nous souvenons qu’au moment de l’épreuve, Tu as dit à Pierre de rentrer son épée. Puissions-nous, nous tes disciples, rester fermes et affronter les pouvoirs par la non-violence. Nous Te prions pour que l’occupation israélienne injuste, qui continue à alimenter la haine et la violence, prenne fin. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière. 
Depuis le début du mois de septembre 2017, les forces israéliennes ont démoli en partie trois cimetières musulmans palestiniens de Jérusalem. Israël prétend que les démolitions sont nécessaires pour faire un parc national dans le secteur ou pour prolonger deux rues existantes. Les Palestiniens de Jérusalem s’indignent de voir des photos de tombes ouvertes laissant voir les restes de leurs morts.
Seigneur, ni les vivants ni les morts ne connaissent la paix sous l’occupation israélienne. Nous Te prions pour que l’occupation israélienne déraisonnable se termine, et bientôt. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière. 
Depuis 2009 plus de 50 lieux saints chrétiens et musulmans ont été vandalisés en Israël et en Cisjordanie, mais seulement neuf poursuites ont été engagées et seulement sept condamnations prononcées. De plus, seulement huit des 53 affaires font encore l’objet d’enquêtes, tandis que les 45 autres sont classées. La communauté palestinienne accuse Israël de ne pas protéger les églises et les mosquées des exactions des Juifs extrémistes.
Seigneur, il n’y a pas de paix dans notre pays. On déracine nos oliviers, on bloque nos routes, on démolit nos maisons, on arrête des enfants, et les lieux que nous appelons saints sont devenus des champs de bataille. Nos cœurs sont las de l’occupation militaire israélienne. Nous Te prions Seigneur pour que Ta paix se répande sur notre pays. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière. 
On s’attend à voir l’administration civile d’Israël présenter, dès la semaine prochaine, un projet de construction de 2000 nouveaux logements dans des colonies de Cisjordanie.
Seigneur, donne-nous la force d’espérer en plein désespoir. Donne-nous le courage nécessaire pour continuer à dire la vérité au pouvoir. Inspire-nous, Seigneur, de nouvelles actions qui ouvriront les yeux de nos oppresseurs insatiables. Aie pitié de nous, Seigneur, alors que nos voisins continuent à accaparer nos terres, à démolir nos maisons, à effacer notre histoire, pour construire leurs colonies. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière. 
À Bethléem, la nouvelle bibliothèque Dar al-Kalima et le Centre de documentation multimédias sont achevés. La bibliothèque et le centre de documentation sont une nouvelle étape pour la formation de nouvelles générations de cadres créatifs en Palestine.
Nous sommes reconnaissants au Seigneur pour tous les amis des USA, d’Allemagne et de Palestine qui ont aidé à réaliser la nouvelle bibliothèque et le nouveau centre de documentation multimédias. Puisse Dar al-Kalima continuer à être une ‟cité sur la colline” qui fournira la lumière pour un avenir plus lumineux. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière. 

Nous joignons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations de Bolivie, du Brésil, du Chili et du Pérou. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière. 

mercredi 20 septembre 2017

Vague de prière pour le jeudi 21 septembre 2017



Le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies prévoit de publier une liste des entreprises ayant des activités dans les colonies illégales des territoires palestiniens occupés et dans les Hauteurs du Golan, malgré une pression considérable des États-Unis et d’Israël. Par la voix de leur ambassadeur aux Nations Unies, Nikki Haley, les États-Unis ont menacé de cesser de financer le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies si cette liste était publiée.
Seigneur, cela nous rappelle cette parole des Écritures : « Vous ne pouvez servir deux maîtres… Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. » Nous Te prions pour que les Nations Unies ne cèdent pas aux pressions et pour qu’elles fassent connaître les entreprises qui tirent profit de nos souffrances. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
L’Assemblée Générale des Nations Unies tient sa session annuelle ce week-end à New York. 193 États membres y sont représentés, dont la Palestine en tant qu’État observateur.
Seigneur, nous Te prions pour le peuple palestinien vivant sous occupation alors que le puissant et le faible vont se réunir pour l’Assemblée Générale des Nations Unies. Puissent les rencontres apporter des résultats concrets qui mettraient fin à l’injustice en Terre Sainte. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le groupe israélien des Droits de l’homme, B’Tselem, a critiqué les projets du gouvernement israélien d’expulser par la force des communautés palestiniennes de la Cisjordanie occupée. Dans une lettre au Premier Ministre israélien, Benyamin Nétanyahu, B’Tselem a déclaré qu’une telle expulsion constituerait un « crime de guerre ». Le déplacement par la force de Khan al-Ahmar permettra l’expansion future de colonies, y compris dans le secteur E1, – un projet défendu en particulier par le lobby des colons.
Seigneur, donne à tous ceux qui essaient de vivre selon leur conscience le courage et la force de continuer à dire la vérité au pouvoir. Puissent les voix de la justice et de l’équité continuer à résonner aux oreilles des décideurs israéliens et puissent-ils s’en remettre à ta volonté, qui est une volonté de paix. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le mardi 14 septembre, des bulldozers israéliens ont démoli une maison dans le Néguev, au sud d’Israël, pour la huitième fois. Les autorités israéliennes ont fait une descente dans le village d’Umm Qabu et y ont démoli une maison appartenant à Salman Abu Sabileh, dont la maison avait déjà été démolie sept fois par les autorités israéliennes, sous prétexte d’un manque de permis de construire qu’il est pratiquement impossible d’obtenir.
Seigneur, une fois encore cela nous rappelle tes Écritures : « Alors Pierre s’adressa à Jésus et lui demanda : Seigneur, combien de fois devrai-je pardonner à mon frère qui a péché contre moi ? Jusqu’à sept fois ? » (Matthieu 18, 21) Nous Te prions pour que la famille d’Abu Sabileh continue à reconstruire sa maison quel que soit le nombre de fois que l’État israélien pèche contre elle. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le bureau Sabeel de Nazareth prépare une pièce de théâtre consacrée à l’héritage palestinien et l’identité palestinienne. La pièce vise à mettre en valeur l’histoire palestinienne et la profondeur de nos racines sur cette terre. La pièce arrive au moment où le gouvernement israélien tente de redéfinir notre propre identité.
Seigneur, bénis le travail de Sabeel au plan national et au plan international. Nous Te demandons d’être avec les jeunes sur scène quand ils défient le discours de l’État israélien en étant ce qu’ils sont. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Nous nous unissons à la prière du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations de l’Argentine, du Paraguay et de l’Uruguay. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

dimanche 17 septembre 2017

Semaine mondiale de prière pour la paix en Palestine et Israël



À l’occasion de la Semaine mondiale de prière pour la paix en Palestine et Israël organisée entre le 17 et 24 septembre par le Conseil Œcuménique des Églises, les Amis de Sabeel-France nous proposent de partager cette prière qui est une traduction libre de l’une des prières figurant en anglais sur le site du COE :
“Priez pour la paix de Jérusalem”… (cf. Ps 122.6)
O Dieu, nous prions pour la paix à Jérusalem et dans toute la Terre que nous appelons Sainte. Nous déplorons ces cinquante années d’occupation et le lourd bilan que le peuple de Palestine a dû payer à cause d’elle. Nous attendons avec impatience le jour où tous les enfants d’Abraham pourront vivre ensemble en harmonie dans ta cité sainte et dans toute cette partie du monde.
Que ton Esprit nous éclaire et nous donne du courage dans notre engagement pour la justice et la paix. Nous savons bien combien le chemin est long et difficile. Il n’y aura pas de paix sans nos prières et sans notre propre engagement.
L’un de tes témoins a eu ces mots prophétiques : « Le pouvoir n’accordera rien si rien ne lui est demandé. Il ne l’a jamais fait, il ne le fera jamais ». Donne-nous donc le courage de vivre dans l’exigence de la liberté et de l’égalité en faveur de tous, même si nos paroles et nos actes sont déformés par ceux qui ne reculent devant rien pour conserver leurs privilèges et leur pouvoir.
Nous voudrions vivre, Seigneur, selon ta volonté et non selon la nôtre.
Notre souhait, Seigneur, c’est que juifs, chrétiens et musulmans puissent vivre ensemble sans crainte. Rien d’autre que cela !
Notre souhait, c’est que Jérusalem puisse être une ville partagée, que les réfugiés puissent rentrer chez eux, que les prisonniers retrouvent la liberté.
Donne-nous la force, la sagesse et le courage d’exiger une paix juste.
Donne-nous d’être tes fidèles serviteurs, et des partenaires engagés avec tous ceux qui partagent ce profond désir qui est le nôtre : Que ton règne arrive, ton règne d’amour, de paix, et de justice !
Amen.

mercredi 13 septembre 2017

Vague de prière pour le jeudi 14 septembre 2017



En ce début d’année scolaire, il manque plus de 2000 salles de classes pour les élèves palestiniens de Jérusalem-Est occupée. La municipalité de Jérusalem et les autorités de l’État n’ont pas fourni les classes manquantes, contrairement à ce qu'avait ordonné un jugement de la Haute Cour israélienne, il y a cinq ans. La municipalité de Jérusalem alloue la majeure partie de ses fonds aux résidents juifs et prive la communauté palestinienne de ses besoins fondamentaux.
Seigneur, le gouvernement israélien enseigne à nos élèves palestiniens, à l’extérieur des classes, la discrimination. Nous Te prions pour que vienne le jour où Israël mettra fin à son affreuse occupation et où les Palestiniens retrouveront leur liberté. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le mercredi 6 septembre 2017, la Cour Suprême a tenu une audience au sujet des procédures secrètes régissant l’activité de la Commission israélienne de l’énergie atomique, malgré l’opposition de l’État israélien. La décision de la Cour Suprême a été prise en réponse à un appel provenant de 108 pétitionnaires. Les pétitionnaires demandaient la création d’une législation pour contrôler les activités de la Commission israélienne de l’énergie atomique, ses attributions, son autorité, son mode d’organisation et de management, et pour exiger une supervision de ses activités et de ses installations.
Seigneur, nous Te remercions pour les gens courageux qui contestent l’État israélien et son programme nucléaire. Nous Te prions pour un monde exempt d’armes et de réacteurs nucléaires. Puisse l’audience de la Cour apporter de la transparence et rendre l’opinion publique israélienne sensible aux dangers du programme nucléaire de leur gouvernement ! Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le lundi 4 septembre, les forces de sécurité palestiniennes ont arrêté Issa Amro, un important militant des droits humains. L’arrestation d’Issa est intervenue après qu’il a publié sur son site Facebook des propos critiquant les forces palestiniennes pour l’arrestation d’un journaliste. Issa a été remis en liberté le dimanche 10 septembre 2017.
Seigneur, nous Te prions pour tous les prisonniers, et particulièrement pour ceux qui sont en prison à cause de leur liberté de parole. Cher Dieu, puissent les gens de bonne volonté travailler à la justice pour tous les gens indépendamment de leur couleur, de leur religion ou de leur nationalité et en particulier sans tenir compte de qui sont leurs oppresseurs. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Des militants et des résidents du village de Jubbet-al-Dhib, dans le sud de du district de Bethléem en Cisjordanie occupée, ont reconstruit leur école en une nuit. L’école avait été détruite par les forces israéliennes, il y a deux semaines.
Seigneur, nous Te remercions pour le courage et l’engagement des militants qui ont bravé les ordres israéliens et ont reconstruit l’école. Puisse l’État israélien obstiné se rendre compte que le peuple palestinien exige le droit à l’école. Ô Dieu, donne-nous la force de construire lorsque notre ennemi détruit, donne-nous le pouvoir de planter lorsque notre ennemi déracine, et donne-nous le pouvoir d’aimer lorsque notre ennemi répand la haine. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
La police israélienne a expulsé une famille palestinienne de sa maison de Jérusalem-Est. Les Shamasneh ont évacué la maison où ils avaient vécu 53 ans après que des tribunaux israéliens eurent prononcé un jugement en faveur des prétendus héritiers de ses propriétaires juifs d’origine avant 1948. L’affaire a été soulevée par le Fond Foncier d’Israël, une organisation non-gouvernementale de droite qui plaide, pour des raisons idéologiques, la prise de contrôle de terres palestiniennes.
Seigneur, depuis 1948, des familles palestiniennes continuent de se trouver à la rue du fait de l’idéologie extrémiste et sioniste. Nous Te prions pour que la famille Shamasneh obtienne justice et pour toutes les familles palestiniennes que l’on a chassées de leurs foyers par la force, la fraude ou par des jugements abusifs. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Nous unissons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations du Ghana et du Nigeria. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.