mercredi 24 avril 2019

Vague de prière pour le jeudi 25 avril 2019


Les autorités israéliennes ont annoncé le bouclage général de la Cisjordanie et de Gaza pendant une semaine, pour les fêtes de la Pâque juive. Tous les checkpoints et postes-frontière vers la Cisjordanie et Gaza seront fermés et les entrées en Israël seront interdites pour tous les détenteurs de permis accordés par Israël, sauf cas exceptionnels.
Seigneur, nous Te prions pour ceux qui auront à subir cette interdiction d’une semaine. Tant de Palestiniens vivent dans la pauvreté avec un revenu qui dépend de leur travail en Israël, et cette interdiction rendra leur combat encore plus rude. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Les manifestations de la « Grande Marche du Retour » se sont poursuivies vendredi le long de la frontière entre Gaza et Israël avec des manifestants pour la plupart pacifiques, demandant la possibilité de rentrer dans leur foyer. Au moins 37 Palestiniens dont 5 auxiliaires médicaux et 4 journalistes ont été blessés par des tirs israéliens à balles réelles.
Seigneur, nous Te prions pour tous les blessés, et nous pensons à ceux qui prennent des risques en venant au secours de ces blessés et de ceux qui sont en état de faiblesse. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Kumi Now - Semaine 27 - DSPR - Réfugiés palestiniens


Kumi Now - Semaine 27, du 21 au 27 avril 2019
DSPR – Les réfugiés palestiniens

Les Palestiniens qui avaient fui leurs foyers ou en avaient été expulsés en 1948 espéraient revenir rapidement dans leurs maisons et sur leurs terres. Peu d’entre eux auraient prévu que, des décennies plus tard, eux et leurs descendants seraient des réfugiés ou des Palestiniens déplacés de l’intérieur. Le Département des Services aux Réfugiés Palestiniens (DSPR) du Conseil des Églises du Moyen-Orient agit pour redonner espoir aux réfugiés d’alors et à leurs descendants. Voici ce qu’il vous faut savoir sur les réfugiés palestiniens et ce que vous pouvez faire pour que nous puissions réagir et nous lever (Kumi !) ensemble. 
 
Organisation
            Le Département des Services aux Réfugiés Palestiniens (DSPR) s’est constitué comme groupe ad-hoc de clercs et de laïcs engagés suite à la guerre israélo-arabe de 1948 et à l’apparition du problème des réfugiés palestiniens. Des groupes locaux et des comités régionaux constitués à Jérusalem et en Cisjordanie, sur la rive Est du Jourdain en Jordanie, au Liban, à Gaza et en Galilée accueillaient alors les premières vagues de réfugiés palestiniens. Le problème des réfugiés palestiniens et de leurs droits fondamentaux reste un problème central auquel répond le DSPR. Le travail du DSPR se fonde sur la diaconie et l’appel à servir le pauvre et l’opprimé, afin d’aider les réfugiés palestiniens à vivre dans la dignité et à renforcer leurs communautés, conditions essentielles pour défendre leur droit au retour.

mercredi 17 avril 2019

Vague de prière pour le jeudi 18 avril 2019


Des centaines de Palestiniens ont participé vendredi 12 avril à la ‘Grande Marche du Retour’ le long de la frontière de Gaza avec Israël. Un adolescent de 15 ans, Maïsara Shallouf, a été tué par des tirs à balles réelles israéliens tandis que 93 civils ont été blessés, dont 17 enfants, quatre femmes, trois auxiliaires médicaux et un journaliste.
Seigneur, nous Te prions pour la famille de Maïsara qui pleure sa perte. Nous Te prions pour que cessent les mises à mort et les blessures auxquelles sont soumis les gens de Gaza semaine après semaine. Nous Te prions pour que prenne fin le blocus et pour que les réfugiés aient le droit de revenir à leurs foyers. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
L’initiative Kumi Now de cette semaine est consacrée à l’activité de l’association d’aide aux prisonniers et de défense des droits humains Addameer. C’est une institution palestinienne qui soutient les prisonniers politiques palestiniens détenus dans les prisons israéliennes et palestiniennes. Elle a lancé également une campagne mondiale pour mettre fin aux détentions administratives. Il s’agit d’une procédure qui permet à l’armée israélienne de maintenir des gens indéfiniment en détention sur la base d’informations secrètes, sans les mettre en accusation ni leur permettre d’être jugés.
Seigneur, nous Te remercions pour l’activité d’Addameer qui vise à soutenir les prisonniers, en particulier ceux qui n’ont pas le droit de plaider leur cause. En ce temps de Pâques, nous nous rappelons dans quelles conditions Jésus a été arrêté et a souffert des moqueries et des coups lorsqu’il était en prison, abandonné même par ses amis les plus proches. Aide-nous à ne pas oublier ceux qui souffrent en prison. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Kumi Now - Semaine 26, du 14 au 20 avril 2019


Addameer – Détention Administrative
  
Comme le cas d’Ahed Tamimi le montre clairement, les Palestiniens mis en détention par l’armée israélienne peuvent être détenus indéfiniment, avec peu de droits juridiques. Mais à la différence du cas d’Ahed Tamimi, la plupart des cas ne suscitent pas l’attention internationale. L’association Addameer de Soutien aux Prisonniers et de Défense des Droits humains a pour but d’aider les prisonniers pris au piège de ce ‘no man’s land’ juridique. Voici ce qu’il vous faut savoir de la détention administrative et ce que vous pouvez faire pour que nous puissions réagir et nous lever (Kumi !) ensemble.
Organisation
L’Association Addameer (‘conscience’ en arabe) de Soutien aux prisonniers et de défense des Droits humains est une institution civile non-gouvernementale palestinienne de soutien aux prisonniers politiques palestiniens détenus dans les prisons israéliennes et palestiniennes. Créé en 1992 par un groupe de militants soucieux des droits humains, Addameer offre une assistance juridique gratuite aux prisonniers politiques, plaide en faveur de leurs droits au plan national et international, et agit pour mettre fin à la torture et aux autres violations des droits des prisonniers par des enquêtes, des initiatives juridiques et des campagnes de solidarité.

mercredi 10 avril 2019

Vague de prière pour le jeudi 11 avril 2019


Vendredi 5 avril, au cours de la manifestation à la frontière à l’est de la ville de Gaza, 84 manifestants palestiniens ont été blessés par des tirs à balles réelles de la part des Israéliens ; l’un d’entre eux est dans un état critique.
Seigneur, nous Te prions pour tous ceux qui ont été blessés au cours des manifestations de cette semaine le long de la frontière. Nous Te prions de donner force et détermination à ceux qui prennent part aux manifestations, afin que leurs efforts puissent bientôt porter des fruits. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Cette semaine marque la relance de l’initiative Kumi Now. Les membres actifs de l’initiative peuvent trouver utile de prévoir des activités pour l’avenir, tandis que les nouveaux membres pourront se familiariser avec le calendrier des activités du guide de lancement.
Seigneur, nous Te prions pour tous ceux qui sont appelés à s’engager dans un militantisme pacifique en vue d’apporter un changement aux conditions d’oppression supportées par tant de gens vivant en Palestine. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 3 avril 2019

Vague de prière pour le jeudi 4 avril 2019

À la suite de tirs de roquettes à partir de Gaza et de bombardements intensifs par les forces israéliennes, la ‘Grande Marche du Retour’ de vendredi dernier était bien moins importante que d’habitude. Le samedi 30 mars, des centaines de milliers de manifestants majoritairement pacifiques marchaient vers la clôture pour commémorer le Jour de la Terre et réclamer le droit de retourner sur leurs terres. 207 manifestants ont été blessés par les tirs à balles réelles et les bombes lacrymogènes de l’armée israélienne, et 4 jeunes gens ont été tués.
Seigneur, nous Te prions pour ceux qui manifestent pacifiquement pour leurs droits. Nous pleurons ceux qui ont perdu la vie et Te prions pour les blessés. Donne à l’armée et à l’administration israéliennes la sagesse de respecter le droit international et de supprimer les contraintes qu’elles imposent à la population de Gaza. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
L’initiative Kumi Now informe cette semaine sur le travail du Centre Ma’an pour le développement. Ce Centre documente les violations par Israël de la Convention des Nations Unies sur les Droits de l’Enfant : arrestations et exploitation d’enfants, torture, refus au droit de jouer et d’avoir accès à l’éducation.
Seigneur, nous Te prions pour le travail du « Centre Ma’an pour le Développement » qui agit pour protéger des enfants si vulnérables et sans défense dans les territoires palestiniens occupés. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Kumi Now - Semaine 24 - Centre Ma'an pour le développement et Droits des enfants



Kumi Now - Semaine 24 : du 31 mars au 6 avril 2019
Centre Ma’an pour le développement - Droits des enfants

Au plan des injustices permanentes exercées sur les Palestiniens, celles qui affectent les enfants sont les plus insupportables. Le Centre Ma’an pour le Développement lutte pour les droits des enfants palestiniens. Voici ce que vous devez savoir sur les problèmes auxquels sont confrontés les enfants dans les territoires palestiniens occupés et ce que vous pouvez faire pour que nous puissions réagir et nous lever (Kumi !) ensemble.

Organisation
Le Centre MA’AN pour le Développement est un organisme palestinien indépendant créé en janvier 1989 et enregistré comme organisation sans but lucratif. Le bureau principal se trouve en Cisjordanie dans la ville de Ramallah, et quatre bureaux décentralisés à Gaza, Khan Younis, Tulkarem et Jenine. L’action de Ma’an s’appuie sur la nécessité de prendre des initiatives indépendantes pour le développement des ressources humaines permettant un développement durable prenant en compte les valeurs d’autosuffisance et d’autonomie.
Vous pouvez accéder au Centre MA’AN pour le Développement, en anglais, sur son site web http://www.maan-ctr.org/ ou sur Facebook à l’adresse https://www.facebook.com/MAANDevelopmentCenter/, Twitter sur http://twitter.com/MAANDevelopment, ou YouTube sur https://www.youtube.com/user/MAANDevelopment.