vendredi 29 juin 2018




Colloque des Amis de SABEEL-France


Israël dans la Bible et l’État d’Israël aujourd’hui

Des chrétiens d’ici et de là-bas s’interrogent


en partenariat avec
l’Institut protestant de théologie - Faculté de théologie de Paris
et L’Atelier protestant


SAMEDI 24 NOVEMBRE 2018 de 9h à 18h
à la Faculté protestante de théologie
83, bd Arago - 75014 PARIS
métro Denfert-Rochereau / St Jacques

mercredi 27 juin 2018

Vague de prière pour le jeudi 28 juin 2018


Vendredi dernier était le quatre-vingt-cinquième jour de la « Grande Marche du Retour ». Il a été officiellement appelé le « Vendredi des blessés ». Depuis le début des manifestations de Gaza le 30 mars, au moins 133 Palestiniens ont été tués et 14 600 blessés par les forces israéliennes. La semaine dernière, les avions de guerre israéliens ont bombardé plus de deux douzaines de sites dans la Bande de Gaza assiégée. Cette action a entraîné en riposte le lancement de roquettes par les Palestiniens.
Seigneur, nous continuons à Te prier pour la population de Gaza qui élève la voix pour protester. Puisse Ta volonté se faire pour que tous les gens de ce territoire puissent jouir des fruits d’une paix juste. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le 20 juin, deux bateaux de la Flottille de la Liberté en route vers Gaza sont arrivés à Lisbonne au Portugal. Le « Al Awda » (le Retour) et le « Liberté » ont 25 militants à bord, et des centaines de personnes ont salué leur arrivée. Ces bateaux et plusieurs autres se dirigent vers Gaza dans une nouvelle tentative pour briser le siège israélien vieux de onze ans. Deux autres bateaux sont arrivés à Paris, mais la police française les a empêchés d’accoster aux quais de la Seine. Néanmoins des centaines de supporters ont brandi des drapeaux palestiniens depuis les berges et les ont applaudis pour leur voyage.
Seigneur, nous Te remercions pour les gens qui s’intéressent à ceux qui vivent sous le siège à Gaza. Nous sommes reconnaissants pour les actions de ceux qui, à l’étranger, cherchent à donner une voix à ceux qui sont opprimés. Seigneur, puissent-ils compter sur Ta force, parce que Tu es « une citadelle pour les temps de détresse » (Psaume 9.10). Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 20 juin 2018

Vague de prière pour le jeudi 21 juin 2018


La « Grande Marche du Retour » se poursuit à Gaza. Des dizaines de milliers de Palestiniens ont assisté aux prières du matin de l’Aïd-el-Fitr, la célébration qui marque la fin du long mois de jeûne du Ramadan.
Seigneur, nous continuons à Te prier pour les manifestants palestiniens et leur engagement dans la non-violence. Nous Te prions pour que le gouvernement israélien respecte le droit international en permettant aux réfugiés palestiniens de revenir dans leur patrie. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
La semaine dernière, l’organisation de défense des droits humains Human Rights Watch (HRW) a reproché aux forces israéliennes leur « usage répété de forces létales » dans la Bande de Gaza contre des manifestants palestiniens « qui ne représentaient aucune menace imminente à la vie » et déclaré que ces actions « étaient susceptibles de constituer des crimes de guerre ». La directrice de HRW pour le Moyen-Orient, Sarah Leah Whitson, a poursuivi en disant qu’Israël ne devrait pas être autorisé à « mener des enquêtes qui disculpent surtout le comportement de ses troupes ». Elle a aussi déclaré que les États-Unis ne devraient pas être autorisés à bloquer la responsabilité internationale par leur véto au Conseil de Sécurité.
Seigneur, nous crions vers Toi pour Te demander que les yeux des puissants s’ouvrent à la peine et aux souffrances des Palestiniens sur cette terre troublée. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 13 juin 2018

Vague de prière pour le jeudi 14 juin 2018


Vendredi, des soldats israéliens ont tiré sur un adolescent de 15 ans, Haïtham al-Jamal, et l’ont tué ainsi que trois autres Palestiniens. Et ils en ont blessé 92 autres. Au cours des onze dernières semaines, plus de cent Palestiniens ont été tués au cours de manifestations le long de la frontière de Gaza.
Seigneur, nous Te prions pour qu’il y ait une fin à ces terribles pertes de vie. Nous Te prions pour que les Palestiniens puissent de nouveau vivre en paix et bénéficier du respect et de la justice dans leur patrie. Seigneur, que Ta volonté soit faite.
Mardi dernier, l’armée israélienne a effectué un raid sur le village de Houmsa al-Fawqa et a expulsé cinq familles palestiniennes de leur maison. L’armée projette de mener des exercices militaires dans le secteur. C’est la troisième fois que cela s’est produit pour ces familles rien qu’au cours des deux derniers mois.
Seigneur, notre maison devrait être un lieu où s’abriter et où vivre en sécurité, et pourtant les gens de Houmsa al-Fawqa subissent fréquemment expulsions et harcèlements. Nous Te prions pour que cessent ces persécutions de la part de l’armée. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 6 juin 2018

Vague de prière pour le jeudi 7 juin 2018


Un tireur d’élite israélien a tué une infirmière palestinienne de 21 ans, Razan Ashraf al-Najjar, alors qu’elle était en train de soigner des manifestants blessés lors des manifestations le long de la frontière de Gaza avec Israël. Depuis le début de la « Grande marche du retour » le 30 mars, 119 Palestiniens ont été tués, parmi lesquels des enfants et des journalistes, et des milliers de Palestiniens ont été blessés.
Seigneur, que Ton Esprit nous réconforte alors que nous continuons à recevoir des nouvelles douloureuses de Gaza. Nous Te prions pour que les manifestations restent non-violentes. Nous sommes impatients de voir les Palestiniens retrouver leur liberté et pouvoir revenir sur leur terre. Nous pensons à la famille, aux amis et aux collègues de Razan qui pleurent sa perte. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Des centaines de prisonniers palestiniens sont maintenus en détention sans jugement par l’État israélien, pour une durée pouvant aller jusqu’à six mois renouvelables, pour des « raisons de sécurité ». Ces prisonniers maintenus en « détention administrative » devraient commencer cette semaine une grève de la faim contre cette politique israélienne. Les prisonniers palestiniens en détention administrative continuent leur boycott des tribunaux, parce qu’ils ont perdu tout espoir de jamais se faire entendre avec équité par un tribunal israélien.
Seigneur, nous continuons à Te prier pour les prisonniers politiques palestiniens. Puisse Ton Esprit leur donner le courage de rester fermes dans leur confiance en Ta justice. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.