mardi 20 juin 2017

Prière pour le jeudi 22 juin 2017


Les forces israéliennes d’occupation ont abattu et tué deux Palestiniens de 18 ans qui venaient d’attaquer et de tuer une femme de la Police des Frontières israélienne à la sortie de la Vieille-Ville de Jérusalem-Est occupée.

Seigneur, les gens se demandent combien de temps les rues de Jérusalem vont rester un champ de bataille. Pourquoi l’occupation israélienne ne prend-elle pas fin ? Ceux qui prennent les décisions n’ont aucune honte à rester silencieux. Les pleurs des familles palestiniennes et israéliennes se font clairement entendre et la colère qui gronde dans les rues promet encore plus de pertes et de chagrin. Ô Dieu, nous te prions pour la justice ; nous te prions de faire advenir le jour où l’occupation va cesser. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Ce weekend nos sœurs et nos frères musulmans de Palestine, d’Israël et du monde entier vont célébrer l’Eid al-Fitr, la fête de la fin du Ramadan.

Dieu de bonté, nous te prions pour que ce temps de fête et de célébration puisse être un temps béni pour tous ceux qui célèbrent cette fête, et pour qu’ils puissent avoir des moments de convivialité avec les amis et la famille. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

La semaine dernière, les forces israéliennes ont démoli le village bédouin d’al-Araqib pour la 114ème fois. Les abris temporaires en aluminium qui avaient été édifiés depuis la dernière démolition du village ont été détruits par les bulldozers et les habitants du village ont été sommés de payer le prix cumulé des démolitions. Les membres du comité du village déclarent que les habitants vont continuer à reconstruire leurs habitations pour rester dans le village.

Seigneur, nous te remercions pour le courage et l’obstination de ces gens qui persévèrent à reconstruire et refusent d’être expulsés de leur terre. Nous te prions d’aider les décideurs israéliens à admettre que la vérité et la justice triomphent toujours de la force de la violence. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

La Knesset israélienne vient de prolonger d’une nouvelle année la loi relative à la citoyenneté et à l’entrée en Israël. Cette loi interdit les permis de réunification des familles permettant à des gens de Cisjordanie et de Gaza de vivre avec leur conjoint en Israël ou à Jérusalem-Est. Cette loi a été promulguée en 2003, et elle a été reconduite d’année en année depuis.

Dieu d’amour, nous te prions pour les familles palestiniennes qui doivent vivre séparément parce qu’elles n’obtiennent pas le permis les autorisant à vivre ensemble. Nous te prions de guider ces familles qui doivent faire des choix difficiles pour leur avenir, ce qui implique de déménager ou de vivre séparés. Face aux conséquences intimes d’une loi conçue pour réduire le nombre des Palestiniens d’Israël, nous te prions pour leur bien-être. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Samedi, un groupe de Sabeel va se rendre sur les Hauteurs du Golan syriennes occupées par Israël pour une visite à une Église et à des villages. Lundi et mardi, un groupe d’animateurs d’étude biblique va se rencontrer au village de Taybeh en Cisjordanie pour une formation à l’animation d’études bibliques.

Seigneur, nous te remercions pour ces occasions de formation et de rencontres. Nous te remercions pour chacune des personnes qui contribuent aux programmes de Sabeel. Nous te prions pour que ces programmes soient des temps importants de renouvellement et de stimulation. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

●  Nous unissons nos prières à celles du Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Malawi et de la Zambie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire