mercredi 4 avril 2012

Prière pour le jeudi 5 avril


► Pendant cette dernière semaine de carême faisons humblement mémoire des souffrances de Jésus et de sa passion, de son engagement de non-violence et d’amour. Souvenons-nous aussi de ceux qui célèbrent la Pâque juive. Puisse le vécu de cette semaine susciter un profond renouveau spirituel pour la population de Palestine-Israël et du monde entier. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Alors que nous célébrons le Jour Palestinien des Enfants, les mots du mahatma Mohandas Gandhi viennent à l’esprit, “Si nous devons enseigner une paix réelle dans ce monde,” disait-il, et si nous voulons vraiment mettre fin à la guerre, “il va nous falloir commencer par les enfants.” Prions pour les enfants de Palestine, qui connaissent surtout le temps de guerre et l’occupation, afin qu’en quelque sorte ils puissent imaginer un monde renouvelé et travailler à son avènement. Prions en particulier pour les enfants de 10 à 18 ans qui sont arrêtés en pleine nuit et emprisonnés dans des conditions dures, la plupart du temps pour des crimes qu’ils n’ont pas commis. Prions pour ces enfants et ces familles qui ont été traumatisés du fait de ces actions très brutales. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

À l’approche de ce 9 avril, souvenons-nous de cet évènement horrible qu’a été le massacre de Deir Yassin. Un évènement central de la Nakba et du conflit qui se poursuit, il a semé la terreur chez les Palestiniens et contribué à déclencher leur exode en masse. Les conséquences politiques et le traumatisme émotionnel de l’évènement restent d’actualité. Malgré la complexité de ce monde, prions Dieu d’apporter l’apaisement et la justice. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Rendons grâces à Dieu pour la réussite de la conférence organisée à Bethléem par Sabeel, Bilda et Diakonia. Cela a été une semaine riche en évènements, en intervenants et en amitié. Prions pour que la conférence se traduise en actions concrètes pour ceux qui rentrent en Suède, pour que les relations nouées contribuent vraiment davantage au travail de libération pour toutes les populations d’Israël-Palestine. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

En union avec le Conseil Œcuménique des Églises prions plus particulièrement pour les Églises et les populations du Brunei, de Malaisie et de Singapour. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire