mercredi 20 juin 2018

Vague de prière pour le jeudi 21 juin 2018


La « Grande Marche du Retour » se poursuit à Gaza. Des dizaines de milliers de Palestiniens ont assisté aux prières du matin de l’Aïd-el-Fitr, la célébration qui marque la fin du long mois de jeûne du Ramadan.
Seigneur, nous continuons à Te prier pour les manifestants palestiniens et leur engagement dans la non-violence. Nous Te prions pour que le gouvernement israélien respecte le droit international en permettant aux réfugiés palestiniens de revenir dans leur patrie. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
La semaine dernière, l’organisation de défense des droits humains Human Rights Watch (HRW) a reproché aux forces israéliennes leur « usage répété de forces létales » dans la Bande de Gaza contre des manifestants palestiniens « qui ne représentaient aucune menace imminente à la vie » et déclaré que ces actions « étaient susceptibles de constituer des crimes de guerre ». La directrice de HRW pour le Moyen-Orient, Sarah Leah Whitson, a poursuivi en disant qu’Israël ne devrait pas être autorisé à « mener des enquêtes qui disculpent surtout le comportement de ses troupes ». Elle a aussi déclaré que les États-Unis ne devraient pas être autorisés à bloquer la responsabilité internationale par leur véto au Conseil de Sécurité.
Seigneur, nous crions vers Toi pour Te demander que les yeux des puissants s’ouvrent à la peine et aux souffrances des Palestiniens sur cette terre troublée. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Nous nous prenons à espérer en apprenant que l’Assemblée Générale des Nations Unies a approuvé une résolution soutenue par les Palestiniens qui reproche à Israël son recours à la violence à Gaza et qui déplore son « usage excessif de la force ». Depuis le 30 mars, plus de 120 Palestiniens ont été tués et plus de 3 800 blessés par des tirs israéliens le long de la frontière d’Israël avec Gaza.
Seigneur, nous Te sommes reconnaissants pour la défense des civils palestiniens par les représentants des Nations Unies et pour les enquêtes qu’ils mènent sur les violations des droits humains. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Mercredi soir une manifestation pacifique a eu lieu à Ramallah pour demander à l’Autorité Palestinienne de lever les sanctions qu’elle a imposées à Gaza. Ces sanctions ne font qu’aggraver les souffrances causées par le siège israélien de Gaza. L’Autorité Palestinienne a envoyé la police anti-émeutes pour disperser les manifestants. Elle a tiré des grenades lacrymogènes et arrêté plusieurs manifestants.
Seigneur, nous Te prions pour que l’Autorité Palestinienne exerce son autorité de façon juste et conforme au droit. Puissent ceux qui réclament la justice pour les opprimés rester persévérants. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le président palestinien Mahmoud Abbas ne rencontrera pas le conseiller du président américain Donald Trump, Jared Kushner, attendu dans la région cette semaine. Le président Trump impose à un peuple déjà opprimé un accord qui le prive de ses droits fondamentaux.
Seigneur, sois avec nous dans les jours qui viennent, afin que nous restions fermes en ce qui concerne nos droits palestiniens. Donne-nous la force de rester fermes sur la justice pour tous ceux qui sont opprimés dans ce pays. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Mardi 12 juin, les forces israéliennes ont ordonné à un fermier palestinien, Ahmad Assi Damra, dans la vallée du Jourdain, de quitter sa terre. Elles envisagent de détruire ses trois hectares de palmiers. On signale qu’un ordre semblable a été donné à un autre fermier palestinien, Suleiman al-Zayed, qui avait planté des oliviers dans sa parcelle plus petite du village de Nuwei’meh, au nord de Jéricho.
Seigneur, nous continuons à Te prier pour les fermiers palestiniens qui voient les forces israéliennes déraciner leurs arbres et les priver de leur unique source de revenus. Nous aspirons au temps où se réaliseront les paroles de Ton prophète Michée : « Ils demeureront chacun sous sa vigne et son figuier, et personne ne viendra les troubler… » (Michée 4.4). Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.  
Plus de 700 Palestiniens du quartier de Silwan de Jérusalem-Est occupée attendent une décision de la Haute Cour d’Israël qui pourrait décider de leur droit à vivre dans leur propre maison. Ils contestent un jugement qui a transféré à un organisme juif, il y a plus d’une décennie, la propriété de la terre sur laquelle sont construites leurs maisons.
Seigneur, nous Te prions pour que le gouvernement israélien renonce à sa stratégie d’expulsion par la force des Palestiniens hors de leurs maisons. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Marah Natshe est la première femme dresseur dans un cirque en Palestine et la principale interprète féminine de Sarab, ou Mirage, un spectacle de l’École du Cirque palestinienne. C'est un spectacle de cirque hors du commun qui, à travers jongleries et acrobaties, veut attirer l'attention sur la situation difficile des réfugiés du Moyen-Orient, dont font aussi partie des Palestiniens.
Seigneur, nous Te remercions pour Marah et pour la façon dont elle utilise ses talents créatifs pour montrer l’injustice. Puisse Ton esprit créatif bénir la direction de Marah et tous ceux qui sont engagés dans ce projet. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Nous joignons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations du Malawi et de la Zambie. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire