mercredi 6 juin 2018

Vague de prière pour le jeudi 7 juin 2018


Un tireur d’élite israélien a tué une infirmière palestinienne de 21 ans, Razan Ashraf al-Najjar, alors qu’elle était en train de soigner des manifestants blessés lors des manifestations le long de la frontière de Gaza avec Israël. Depuis le début de la « Grande marche du retour » le 30 mars, 119 Palestiniens ont été tués, parmi lesquels des enfants et des journalistes, et des milliers de Palestiniens ont été blessés.
Seigneur, que Ton Esprit nous réconforte alors que nous continuons à recevoir des nouvelles douloureuses de Gaza. Nous Te prions pour que les manifestations restent non-violentes. Nous sommes impatients de voir les Palestiniens retrouver leur liberté et pouvoir revenir sur leur terre. Nous pensons à la famille, aux amis et aux collègues de Razan qui pleurent sa perte. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Des centaines de prisonniers palestiniens sont maintenus en détention sans jugement par l’État israélien, pour une durée pouvant aller jusqu’à six mois renouvelables, pour des « raisons de sécurité ». Ces prisonniers maintenus en « détention administrative » devraient commencer cette semaine une grève de la faim contre cette politique israélienne. Les prisonniers palestiniens en détention administrative continuent leur boycott des tribunaux, parce qu’ils ont perdu tout espoir de jamais se faire entendre avec équité par un tribunal israélien.
Seigneur, nous continuons à Te prier pour les prisonniers politiques palestiniens. Puisse Ton Esprit leur donner le courage de rester fermes dans leur confiance en Ta justice. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Le jeudi 24 mai 2018, trois juges de la Cour Suprême israélienne : Noam Sohlberg, Anat Baron et Yael Willner, ont décidé que l’État pouvait démolir les foyers de la communauté bédouine palestinienne de Khan al-Ahmar et en transférer de force les habitants en un autre endroit.
Seigneur, les décisions des juges israéliens apparaissent absolument sans pitié, et les mesures du tribunal scandaleuses. Nous Te prions pour que les habitants palestiniens de Khan al-Ahmar ne soient pas accablés par le désespoir ou par les mesures de coercition des occupants. Puisse Ton Esprit, Seigneur, inciter la communauté palestinienne, tout comme la communauté internationale, à soutenir fermement la population de Khan al-Ahmar dans son opposition au déplacement forcé qu’on lui impose. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Une fois de plus, les États-Unis ont opposé leur veto à une résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies condamnant le recours à la force par Israël pour réprimer les manifestations à la frontière avec Gaza. Nikki Haley, l’ambassadeur des États-Unis aux Nations Unies, a rejeté la résolution du Koweït qui demandait des « mesures pour garantir la sécurité et la protection » des civils palestiniens.
Seigneur, nous Te remercions pour tous les gens qui continuent à rechercher la protection et la justice pour les Palestiniens. Ô Dieu, donne au peuple palestinien la force de continuer à lutter pour obtenir l’indépendance et la liberté. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le gouvernement israélien a approuvé la construction de 2 070 nouveaux logements illégaux dans les colonies de Cisjordanie occupée. Depuis l’entrée en fonction du président des États-Unis Donald Trump, Israël a autorisé la construction de plus de 14 000 logements dans des colonies.
Seigneur, nous Te prions pour que les Palestiniens ne sombrent pas dans le désespoir à cause de l’expropriation de leurs terres. Nous Te prions pour tous les gens de conscience qui, partout dans le monde, prennent la défense du peuple palestinien. Renouvelle leurs efforts pour appeler leurs gouvernements à respecter et à appliquer le droit international. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Cette semaine marque le cinquante-et-unième anniversaire du début de l’occupation par Israël de Jérusalem-Est, de la Cisjordanie, et de la Bande de Gaza.
Seigneur, cette semaine, nous déplorons cinquante-et-une années d’occupation de la Palestine, qui ont causé tant de pertes, d’injustices, et de souffrances au peuple palestinien. S’il te plaît, entends les cris de ceux qui t’aiment et qui ont soif de liberté. Seigneur, nous Te demandons que cette année soit un temps pour dire la vérité au pouvoir, un temps pour briser le silence autour de l’injustice, une année pour la paix, une année pour la Palestine. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Seigneur, nous joignons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations du Lesotho, de la Namibie, de l’Afrique du Sud et du Swaziland. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire