mercredi 17 février 2010

Prière pour le jeudi 18 février

Ø La conférence organisée la semaine dernière à Jéricho par Sabîl à l’intention du clergé a réuni 51 ministres et prêtres de toutes les confessions palestiniennes pour examiner les défis auxquels sont affrontés les membres du clergé dans ce pays. Trente sheikhs musulmans ont participé aussi à l’une des journées de la conférence. Prions pour que les relations établies lors de la conférence se transforment en liens forts entre les diverses confessions et les différentes religions de Palestine.

Ø Au moment où nous entrons dans le temps de prière et de pénitence du Carême nos prières pour la justice prennent une tonalité plus personnelle. Nous reconnaissons qu’il y a eu des moments où nous avons omis de dire la vérité parce que cela impliquait un conflit, des moments où l’action nous a semblé trop difficile ; et des situations où nous n’avons pas fait pleinement confiance à Dieu. Puissions nous employer ce temps à réfléchir aux choses qui contribuent à la paix et à renouveler notre adhésion au message de transformation non violente que le Christ nous a délivré sur la croix.

Ø Le gouvernement canadien, par l’intermédiaire de l’Agence Canadienne de Développement International (CIDA), a commencé récemment à prendre ses distances à l’égard de la situation actuelle en Palestine et en Israël et avec les organisations qui apportent un soutien aux Palestiniens. Le CIDA a aussi annulé sa contribution habituelle de 15 millions de dollars à l’Office de Secours et de Travaux pour les Réfugiés de Palestine au Proche Orient (UNRWA). Ces évènements intervenus à Ottawa ne peuvent qu’entraver l’important travail des organisations à la recherche de la paix. Prions pour que les politiciens et les électeurs prennent conscience du besoin, et de l’importance, de dire la vérité au pouvoir.

Ø Israël continue à parler de l’intérêt qu’il porte à des interventions militaires au Liban, en Syrie et à Gaza. Prions pour que les nations du monde dénoncent ces traîneurs de sabre et encouragent Israël à s’engager dans un processus de paix honnête au lieu de maintenir un état de guerre perpétuel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire