mercredi 14 septembre 2011

Prière pour le jeudi 15 septembre

► Le 21 septembre est le jour de l’ouverture de la nouvelle session 2011 de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Gardons cette date dans nos pensées et dans nos prières, spécialement parce que les dirigeants palestiniens y présenteront leur demande de reconnaissance de la Palestine comme état membre. Prions pour que toutes les décisions des Nations Unies se fondent sur la justice et que les puissants résistent à la tentation d’appliquer deux poids deux mesures à l’encontre des états les plus faibles.

► Des colons israéliens de Cisjordanie ont multiplié leurs agressions au cours des deux dernières semaines. Ils ont mis le feu à trois mosquées dans des villages du secteur de Naplouse. Ils ont aussi peint des graffiti injurieux pour l’Islam et le prophète Mahomet sur les murs des mosquées. Dans la ville de Bir-Zeit en Cisjordanie, des colons ont peint des graffitis injurieux sur les murs de l’université et sur l’une des mosquées de la ville. Des colons israéliens ont aussi agressé physiquement un professeur et une étudiante de l’université de Bethléem sur leur trajet vers l’université. Prions pour que le gouvernement d’Israël prenne des mesures pour mettre fin à de telles attaques, et pour que les colons prennent conscience qu’ils ne peuvent pas continuer à occuper indéfiniment la terre d’un autre peuple.

► Prions pour la prochaine conférence qui va s’ouvrir le 15 septembre aux Pays-Bas. La conférence est organisée par le “Groupe Kairos Palestine des Pays-Bas” pour étudier, promouvoir et diffuser le document Kairos-Palestine “Un moment de vérité”. Prions pour tous ceux qui seront présents à la conférence – conférenciers et participants – afin qu’ils expriment une parole de vérité pour la gloire de Dieu et pour qu’advienne la paix en Palestine et en Israël.

► L’organisation israélienne pour les Droits Humains, B’tselem, attire l’attention sur la façon dont l’armée israélienne réagit avec violence aux manifestations pacifiques en Cisjordanie, en particulier très récemment dans le village de Nabi-Saleh près de Ramallah. B’tselem craint que cela ne soit le signe de la façon dont l’armée israélienne envisage de réagir à l’avenir aux manifestations pacifiques que pourraient organiser les Palestiniens pour revendiquer leurs droits à un état et à l’autodétermination. Prions pour que le gouvernement israélien reconnaisse lui-même les droits des Palestiniens et le droit de la population à manifester pacifiquement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire