samedi 24 décembre 2011

Message de Noël de Kairos Palestine

En ce temps où nous échangeons des chants de Noël et des vœux, en faisant mémoire de la naissance du Sauveur, Jésus-Christ, dans une crèche à Bethléem, nous, à Kairos Palestine, lançons notre message de Noël en référence à la nouvelle annoncée en premier aux bergers de Beit Sahour puis, de là, au reste du monde :
“Soyez sans crainte, car voici, je viens vous annoncer une bonne nouvelle qui sera une grande joie pour tout le peuple… Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et sur la terre paix pour ses bien-aimés ! (Luc 2 : 10-14)
Comment la joyeuse proclamation de : “Paix sur la terre”, “Les hommes (l’humanité) objet de sa bienveillance” et “Gloire à Dieu” est-elle devenue des paroles prononcées par les lèvres de gens dépourvus de cœur et d’attention, sans comportement perceptible de bienveillance, dépourvus de volonté, de détermination et de courage pour mettre en oeuvre “les choses qui vont dans le sens de la paix” ? Pourquoi l’injustice et l’oppression l’emportent-elles encore ? Et où se sont évanouies l’empathie, la bienveillance, la compassion et les valeurs morales ? Comment peut-il y avoir la paix quand il n’y a aucune justice et lorsque l’humanité a perdu la foi, l’espérance et l’amour ? Quand l’humanité va-t-elle de nouveau glorifier Dieu et voir que les “pouvoirs” en place ne vont pas durer ?
Il y a deux ans, lorsque Kairos a publié son document “Un moment de vérité”, il a immédiatement recueilli l’adhésion d’honnêtes artisans de paix qui l’ont adopté, qui ont accepté la coûteuse fidélité les conduisant à tenir ferme dans leur résistance à l’occupation israélienne comme à un mal qui détruit la part de nature divine tant chez l’opprimé que chez l’oppresseur. Le document affirmait clairement que la Foi en Dieu le Miséricordieux, l’Espoir de la transformation et de la conversion des cœurs, l’Amour du prochain sont trois principes essentiels pour notre route et notre combat pour la paix harmonieuse sur la terre annoncée par le message des anges il y a plus de 2000 ans.
Au début de ce mois de décembre et pendant l’Avent, nous avons célébré la transformation de la vision du document Kairos en un “Mouvement pour une justice mondiale”. Au cours de cette célébration, avec de nombreux amis et supporters, nous avons lancé un appel aux Églises et à tous les gens du monde qui aiment la paix à travailler inlassablement à mettre fin à l’occupation israélienne et à faire advenir une paix juste dans la région, en mettant l’accent sur le refus non-négociable :
-    Du silence et des positions tièdes d’Églises et d’organisations en ce qui concerne la complicité de crimes contre l’humanité
-    Des investissements qui apportent un soutien à l’occupation
-    Des justifications théologiques qui apportent un soutien à l’injustice politique, dénaturant ainsi la Bonne Nouvelle
-    De la peur d’élever une voix prophétique
-    Des pèlerinages tendancieux qui ignorent l’existence des Palestiniens.
À l’approche de Noël, Kairos Palestine exprime sa sincère reconnaissance et sa gratitude à ses amis et soutiens pour leurs efforts sincères en faveur de la paix, en commençant par Bethléem où le message a été annoncé il y a plus de deux mille ans. Déclarons ensemble : “Oui, nous avons raison de nous réjouir, parce que nous pouvons voir l’étoile au-dessus de la crèche, la lumière qui, en pénétrant dans le tunnel sombre et sans fin, met en évidence les réalités de l’injustice et de l’oppression.”

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire