mardi 23 mai 2017

Prière pour le jeudi 25 mai 2017


Dimanche dernier, le service des prisons d’Israël a transféré vers des hôpitaux 60 prisonniers politiques palestiniens en grève de la faim en raison de la détérioration de leur état de santé. Le service israélien des prisons a aussi placé 592 grévistes de la faim dans des infirmeries créées dans les prisons à des fins de surveillance.

Seigneur, nous te remercions pour la détermination des prisonniers palestiniens et leur fidélité à la non-violence. Entends nos prières, Seigneur, alors que nous continuons à réciter ‟On ne vit pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu” dans nos prières de chaque jour. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
 

La crise de l’électricité à Gaza est devenue critique et va s’aggraver à défaut d’y trouver une solution immédiate. C’est ce qui ressort d’une déclaration faite vendredi par le Bureau des Nations-Unies pour la Coordination des Questions Humanitaires (OCHA) dans les territoires palestiniens occupés. Gaza subit une grave crise d’électricité depuis la mi-avril après l’arrêt de sa seule centrale en raison d’un manque de fonds pour son approvisionnement en carburant. Le Hamas à Gaza et l’Autorité palestinienne continuent à s’accuser mutuellement d’en être responsables.

Nous te prions pour que les divisions palestiniennes prennent fin et pour que nos dirigeants fassent preuve de responsabilité. Dieu, donne à notre peuple palestinien la force et la possibilité de crier ASSEZ. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
 

Les Palestiniens de la Cisjordanie occupée et de Gaza sont dépourvus de leurs besoins les plus fondamentaux – l’accès à l’eau – et la compagnie nationale israélienne de l’eau, Mekorot, restreint l’approvisionnement en eau de villages et de villes du nord de la Cisjordanie.

Seigneur, beaucoup ont soif et se sentent faibles. Nous réclamons nos droits à nos voisins qui continuent à voler notre eau et à nous priver de nos droits fondamentaux. Le peuple demande ‟Où est ta justice, Seigneur ?” Mais les chefs de nos Églises gardent le silence. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
 

Le président des États-Unis, Donald Trump, est en visite à Jérusalem et à Bethléem pour esayer de faire reprendre les négociations entre l’Autorité palestinienne et le gouvernement israélien. Trump a parlé d’une ‟occasion exceptionnelle” d’apporter la paix à la région lors de son atterrissage à Tel Aviv, lundi.

Seigneur, nous croyons que tu feras ce qui est bien pour nous. Tu es notre meilleur gardien et administrateur. Nous te prions pour que ton Esprit qui agit de façon mystérieuse apporte de l’espoir dans cette situation de désespoir. Donne-nous la confiance pour croire que les rois et les puissants de ce monde vont se plier à ta volonté de justice et de respect du faible et de l’opprimé. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
 
Nous unissons nos prières à celles du Conseil œcuménique des Églises pour les populations des îles de l’Océan Indien : les Comores, Madagascar, les Maldives, Maurice, les Seychelles. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire