mercredi 13 septembre 2017

Vague de prière pour le jeudi 14 septembre 2017



En ce début d’année scolaire, il manque plus de 2000 salles de classes pour les élèves palestiniens de Jérusalem-Est occupée. La municipalité de Jérusalem et les autorités de l’État n’ont pas fourni les classes manquantes, contrairement à ce qu'avait ordonné un jugement de la Haute Cour israélienne, il y a cinq ans. La municipalité de Jérusalem alloue la majeure partie de ses fonds aux résidents juifs et prive la communauté palestinienne de ses besoins fondamentaux.
Seigneur, le gouvernement israélien enseigne à nos élèves palestiniens, à l’extérieur des classes, la discrimination. Nous Te prions pour que vienne le jour où Israël mettra fin à son affreuse occupation et où les Palestiniens retrouveront leur liberté. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le mercredi 6 septembre 2017, la Cour Suprême a tenu une audience au sujet des procédures secrètes régissant l’activité de la Commission israélienne de l’énergie atomique, malgré l’opposition de l’État israélien. La décision de la Cour Suprême a été prise en réponse à un appel provenant de 108 pétitionnaires. Les pétitionnaires demandaient la création d’une législation pour contrôler les activités de la Commission israélienne de l’énergie atomique, ses attributions, son autorité, son mode d’organisation et de management, et pour exiger une supervision de ses activités et de ses installations.
Seigneur, nous Te remercions pour les gens courageux qui contestent l’État israélien et son programme nucléaire. Nous Te prions pour un monde exempt d’armes et de réacteurs nucléaires. Puisse l’audience de la Cour apporter de la transparence et rendre l’opinion publique israélienne sensible aux dangers du programme nucléaire de leur gouvernement ! Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le lundi 4 septembre, les forces de sécurité palestiniennes ont arrêté Issa Amro, un important militant des droits humains. L’arrestation d’Issa est intervenue après qu’il a publié sur son site Facebook des propos critiquant les forces palestiniennes pour l’arrestation d’un journaliste. Issa a été remis en liberté le dimanche 10 septembre 2017.
Seigneur, nous Te prions pour tous les prisonniers, et particulièrement pour ceux qui sont en prison à cause de leur liberté de parole. Cher Dieu, puissent les gens de bonne volonté travailler à la justice pour tous les gens indépendamment de leur couleur, de leur religion ou de leur nationalité et en particulier sans tenir compte de qui sont leurs oppresseurs. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Des militants et des résidents du village de Jubbet-al-Dhib, dans le sud de du district de Bethléem en Cisjordanie occupée, ont reconstruit leur école en une nuit. L’école avait été détruite par les forces israéliennes, il y a deux semaines.
Seigneur, nous Te remercions pour le courage et l’engagement des militants qui ont bravé les ordres israéliens et ont reconstruit l’école. Puisse l’État israélien obstiné se rendre compte que le peuple palestinien exige le droit à l’école. Ô Dieu, donne-nous la force de construire lorsque notre ennemi détruit, donne-nous le pouvoir de planter lorsque notre ennemi déracine, et donne-nous le pouvoir d’aimer lorsque notre ennemi répand la haine. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
La police israélienne a expulsé une famille palestinienne de sa maison de Jérusalem-Est. Les Shamasneh ont évacué la maison où ils avaient vécu 53 ans après que des tribunaux israéliens eurent prononcé un jugement en faveur des prétendus héritiers de ses propriétaires juifs d’origine avant 1948. L’affaire a été soulevée par le Fond Foncier d’Israël, une organisation non-gouvernementale de droite qui plaide, pour des raisons idéologiques, la prise de contrôle de terres palestiniennes.
Seigneur, depuis 1948, des familles palestiniennes continuent de se trouver à la rue du fait de l’idéologie extrémiste et sioniste. Nous Te prions pour que la famille Shamasneh obtienne justice et pour toutes les familles palestiniennes que l’on a chassées de leurs foyers par la force, la fraude ou par des jugements abusifs. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Nous unissons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations du Ghana et du Nigeria. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire