mercredi 15 novembre 2017

Vague de prière pour le jeudi 16 novembre 2017



 Mohammad Mousa, 26 ans, était parti de chez lui, du petit village de Deir Ballout en Cisjordanie occupée, pour renouveler son permis de conduire et s’est fait tirer dans le dos et abattre par des soldats israéliens à cause d’un checkpoint ‟volant” auquel il ne s’était pas attendu. Mohammed est mort un peu plus tard à l’hôpital Beilison en Israël. Sa sœur qui l’accompagnait a été atteinte par une balle à l’épaule et est toujours en traitement.
Seigneur, nous Te confions la famille de Mohammad Mousa et toutes celles qui ont vécu douloureusement la mort soudaine, violente et inutile d’un proche. Nous Te prions pour que prenne fin la violente occupation israélienne. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Des groupes de défense des droits humains ont condamné la décision d’Israël de retenir les corps de cinq djihadistes islamiques tués la semaine dernière lors de l’attaque d’un tunnel creusé sous la frontière entre Gaza et Israël. Israël prévoit de retenir les corps en vue de les échanger contre des soldats israéliens manquants, retenus par le Hamas et présumés avoir été tués durant l’offensive israélienne de 2014 contre l’enclave assiégée.
Ô Dieu, arrête les pieds qui courent à la guerre et les doigts placés sur la détente d’une arme. Guide tous ceux qui sont en situation de pouvoir – que celui-ci soit politique, physique ou social – et donne leur la sagesse de mettre leur pouvoir au service de la justice et de la paix. Puissent tous les morts être rendus à leurs familles pour une inhumation convenable. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le gouvernement israélien projette de doubler le nombre des colons israéliens dans la vallée du Jourdain, en Cisjordanie occupée, pour atteindre environ 12 000 personnes. L’armée a déjà publié soixante ordres militaires d’expulsion de Palestiniens de divers secteurs de la vallée du Jourdain. Les colonies israéliennes dans les territoires occupés sont illégales au regard du droit international.
Ô Dieu, Israël continue à voler nos terres, à expulser notre peuple et à traiter les Palestiniens en parias. Nous Te prions pour que la communauté internationale et, en particulier, les observateurs des droits de l’homme considèrent les décideurs israéliens comme responsables de leurs crimes. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
D’après le groupe Addameer qui défend les droits des prisonniers, 6 198 Palestiniens étaient détenus par Israël en octobre. Le groupe a estimé que quelque 40% de tous les hommes palestiniens auront été détenus par Israël à un moment de leur vie.
Ô Dieu plein de miséricorde, aie pitié du peuple palestinien alors que nous continuons à subir harcèlements et arrestations par l’armée israélienne. Nous Te prions pour qu’arrive le jour où Israël comprendra que la véritable sécurité est le fruit de la paix et non de la force militaire. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Sabeel a mené à bonne fin sa Visite de Témoignage d’automne, du 2 au 9 novembre 2017, sur le thème du Sionisme chrétien.
À la suite d’une semaine de voyage avec des amis étrangers venus de plusieurs pays, nous te remercions, Seigneur, pour la possibilité d’avoir pu les rencontrer et pour le témoignage qu’ils rendront, tant sur les souffrances que sur les bénédictions de notre terre. Nous Te prions pour que ce qui a été vécu là manifeste la vérité aux participants, et pour que Ton Esprit Saint les conduise sur Tes chemins de justice, de paix et d’amour. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
● Le 5 novembre marque le Jour de l’Indépendance Palestinienne. Malheureusement, 29 années après la déclaration de l’État Palestinien en 1988, l’indépendance n’est toujours pas une réalité.
Seigneur, nous Te rendons grâce pour tous les gens et toutes les organisations qui s’engagent en faveur d’une paix juste qui permettra à la Palestine de vivre une réelle indépendance. Nous Te prions pour le changement et la liberté dans ce pays. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Nous joignons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations d’Aotearoa/Nouvelle-Zélande et d’Australie. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire