mercredi 4 avril 2018

Vague de prière pour le jeudi 5 avril 2018


Vendredi dernier, dix-sept Palestiniens ont été tués et plus de mille autres blessés par des tirs israéliens alors que des milliers de manifestants marchaient vers la frontière de Gaza avec Israël. La manifestation de vendredi, appelée « La Grande Marche du Retour », avait été organisée par plusieurs organisations de la société civile palestinienne et soutenue par toutes les factions politiques palestiniennes pour marquer les quarante-deux années écoulées depuis la première commémoration du Jour de la Terre en Palestine.
Seigneur, vendredi nous avons dû reconnaître une fois de plus que les fusils des forces israéliennes d’occupation font toujours plus de bruit que les résolutions des Nations Unies. Nous Te prions pour nos gens à Gaza, en particulier pour les 1,3 millions de réfugiés. Nous pleurons avec les familles des victimes et Te prions pour le rétablissement des blessés. Puissent les dizaines de milliers qui ont marché avec courage vendredi être un puissant rappel de notre cri pour la justice à ceux qui sont au pouvoir. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

C’est maintenant officiel : les États-Unis d’Amérique ont cessé de financer l’Autorité Palestinienne (AP). Cette décision n’affectera pas le budget alimenté par les États-Unis pour les forces de sécurité et de renseignement de l’Autorité Palestinienne, qui est distinct des fonds affectés aux affaires civiles au sein de l’AP.
Seigneur, nous continuons à souffrir l’humiliation de la part des puissants qui nous obligent à choisir entre charité et justice. Donne à notre peuple le courage de résister aux contraintes et de porter sa croix vers la libération de l’occupation militaire israélienne. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le 26 mars, le Rév. Naïm Ateek et le rabbin Brant Rosen de « Jewish Voice for Peace » (Voix juive pour la paix) ont pris la parole à Chicago dans l’Illinois, puis le jour suivant à l’Université Notre-Dame de South Bend dans l’Indiana
Seigneur, nous Te prions pour les étudiants, les professeurs et tous ceux qui ont reçu le message de Naïm Ateek à South Bend et à Chicago. Ô Dieu, ouvre leurs oreilles pour qu’ils entendent les dures réalités de l’occupation. Jésus, ouvre-leur les yeux pour qu’ils voient la complicité des États-Unis par leur soutien à l’occupation militaire israélienne qui continue à causer d’immenses souffrances au peuple palestinien. Ô Esprit-Saint, incite leur cœur à accueillir le message de l’Évangile, et suscite en eux le désir de travailler pour la justice et la paix. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le 8 avril, nous aurons la célébration orthodoxe de Pâques en communion avec tous les chrétiens de Palestine, d’Israël, et du monde entier.
Seigneur, nous venons vers toi, la joie dans le cœur, alors que nous allons célébrer Ta résurrection. Nous entendons proclamer ces mots : « al-Masih Qam ! Hakkan Qam ! » (Le Seigneur est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité !). Et pourtant, alors que nous nous réjouissons de cet événement glorieux, nous sommes attristés en pensant à ceux qui ne peuvent pas célébrer dans leurs lieux saints parce que les autorités israéliennes ne leur ont pas accordé de permis, ou leur ont imposé des restrictions de déplacements, ou encore des mesures de « sécurité ». Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
La police des frontières israélienne a brièvement arrêté un garçon palestinien de trois ans en l’accusant de lancer des pierres. Une vidéo diffusée sur internet montre le père qui demande qu’on lui rende son enfant.
Seigneur, l’occupation conduit de jeunes soldats israéliens à commettre des actes iniques. Nous Te prions pour la suppression de l’occupation militaire qui porte atteinte à l’humanité tant de l’oppresseur que de l’opprimé. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Les tensions entre le Fatah et le Hamas continuent à monter à la suite de la tentative d’assassinat du Premier Ministre palestinien lors de sa visite à Gaza. Comme dit un proverbe africain : « Lorsque des éléphants se battent, cest lherbe qui souffre ».
Seigneur, nous Te prions pour que prenne fin la division entre les partis politiques palestiniens. Nous pensons au peuple palestinien qui paie le prix d’une direction faible et de luttes entre factions. Ô Dieu, nous Te prions pour que le peuple palestinien puisse envisager des réformes en exerçant son droit à des élections libres et justes. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Le début du mois d’avril est, cette année, un temps important pour les trois religions monothéistes, avec les juifs qui célèbrent Pessah (la Pâque), les chrétiens qui célèbrent la Résurrection du Christ, et les musulmans Isra et Mi’raj, les deux parties du voyage nocturne du prophète musulman à Jérusalem.
Seigneur, nous Te prions pour les fidèles des trois religions et leurs célébrations respectives. Puissent-ils croître dans la foi et découvrir les voies de la justice, de la miséricorde et de la paix. Ô Dieu, aide-nous à nous rappeler que Jérusalem est une ville partagée, et que si un groupe tente d’assujettir les autres, il ne peut en résulter que des souffrances qui ne sauraient refléter Ta gloire. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Nous joignons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les pays des Balkans : l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, l’ex-République yougoslave de Macédoine, le Kosovo, le Monténégro, la Serbie, la Slovénie. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire