vendredi 3 décembre 2010

Prière pour le jeudi 2 décembre

Ø Nous nous joignons à ceux qui, nombreux dans le monde, prient pour une pluie vivifiante, en particulier dans cette région sèche. Le mois dernier, des Musulmans des Chrétiens et des Juifs se sont rassemblés pour prier pour la pluie dans le village de al-Walajeh, tandis que des femmes israéliennes et palestiniennes venaient ensemble à Jérusalem pour une marche de méditation silencieuse pour obtenir la pluie. Nous rendons grâce pour ces rassemblements pacifiques qui reconnaissent l’humanité de chaque personne face à un besoin commun. Nous avons confiance en Toi, Seigneur, pour des pluies abondantes cet hiver et prions pour que l’eau soit utilisée au profit de tous les peuples.

Ø Pour la deuxième année consécutive, Gaza va exporter des fraises et de œillets en Hollande au cours des trois à cinq prochains mois. Cette initiative du gouvernement hollandais qui bénéficie directement aux fermiers reste le seul programme d’exportation à Gaza. Prions pour que ces exportations se fassent facilement et pour que les autorisations encore en attente pour exporter davantage de légumes soient obtenues. Puisse le blocus inhumain de Gaza prendre fin rapidement, ouvrant la porte à un avenir où les habitants de Gaza soient en mesure de subvenir eux-mêmes à leurs besoins dans la paix et la liberté.

Ø Une famille palestinienne de 14 personnes a été expulsée de sa maison par la police dans le quartier de Jabel Mukaber à Jérusalem Est après une décision de la Cour stipulant que la vente de la maison était légale, bien que l’on ait apporté la preuve que les signatures utilisées pour la vente étaient fausses. Cette décision a permis à des colons juifs à motivations idéologiques de s’y installer. Veuille, Seigneur, Te tenir auprès de cette famille injustement privée de maison, et auprès du voisinage alors que les tensions avec les colons illégaux s’accroissent, afin que cela ne conduise pas à d’autres expulsions ou violences.

Ø Au moment où s’ouvre la saison de Noël, nous pensons aux nombreux marchés et bazars locaux qui présentent des productions palestiniennes de qualité en matière de nourriture, d’art et de culture. Prions pour le travail et les gens des nombreuses organisations et villes qui en bénéficient.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire