mercredi 28 décembre 2016

Prière pour le 29 décemnre 2016



Les prisonniers palestiniens Ahmad Abu Farad et Anas Shahid ont annoncé mardi qu’ils suspendaient leur grève de la faim de 90 jours à la suite d’un accord avec le parquet militaire israélien selon lequel ils seraient libérés après un dernier renouvellement de leurs détentions administratives.
Seigneur nos pensées vont vers les détenus et prisonniers politiques dans les prisons israéliennes. La détention administrative contrevient au droit international. Tout prisonnier a le droit d’être mis en accusation et jugé. Aide-nous, Seigneur, à libérer les captifs, à mettre fin à l’occupation et à proclamer au monde ta volonté. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Le Conseil de Sécurité des Nations-Unies a pris position pour la justice la semaine dernière. Pourtant, la résolution des Nations-Unies condamnant la politique israélienne de colonisation pourrait bien ne pas entraîner de changements immédiats sur le terrain, du fait que la commission d’aménagement de Jérusalem doit accorder des permis de construction pour des centaines de nouveaux logements réservés exclusivement à des Juifs dans des colonies de Jérusalem-Est.
Seigneur, nous remercions tous les gens qui dans le monde pensent encore que la paix est possible entre la Palestine et Israël. Nous pensons à tous nos amis israéliens, aux militants internationaux et palestiniens qui travaillent avec énergie à supprimer tous les obstacles à ce que finisse le mal qu’est cette occupation. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Alors que le monde vit dans la peur de l’extrémisme et du terrorisme, c’est la tolérance qui a prévalu en Palestine avec des centaines de milliers de musulmans palestiniens qui se sont joints à leurs sœurs et à leurs frères chrétiens pour les célébrations de Noël.
Seigneur, nous remercions ton Esprit qui réunit tes enfants tout au long de l’année. La phrase de la Bible “N’ayez pas peur” continue de trouver un écho fort en Palestine par les actions de nos voisins, de nos amis et de notre merveilleuse communauté palestinienne. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Des membres de l’Église St Georges de Bartella en Irak sont entrés dans leurs églises pour la première fois depuis qu’elles ont été libérées de l’État islamique. La communauté chrétienne de Bartella a commencé à célébrer dans les églises de ses ancêtres immédiatement après l’expulsion de l’État islamique. Malgré la récente libération de leurs villes, les chrétiens d’Irak sont encore dans un état de deuil pendant ce temps béni de Noël.
Seigneur, beaucoup au Moyen-Orient sont toujours dans l’attente des chants d’alléluia et du son des cloches de leurs églises. Les lumières de l’église nous réchauffent, nous trouvons de la force dans la communion et la constance en lisant ton Évangile. Seigneur, soit avec le Moyen-Orient alors que nous tentons de nous remettre des cendres de la guerre. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
   Nous unissons nos prières à celles du Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Ghana et du Nigeria. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire