mardi 3 janvier 2017

Prière pour le jeudi 5 janvier 2017



•  Seigneur, depuis le pays de ton Saint Fils, nous te remercions pour cette année nouvelle avec toutes les possibilités qu’elle nous offre. Viens allumer en nous ta puissante flamme, alors que nous nous engageons à nouveau à travailler à l’avènement de ton royaume.

• Aide-nous, Seigneur, à faire que notre foi soit cette année une source de libération et non un outil d’oppression et de discrimination. Puisse notre foi nous ouvrir les yeux pour voir ton image dans les gens qui sont différents de nous. Donne-nous le courage d’abandonner nos privilèges pour voir l’égalité l’emporter chez tous les humains. Puissent les humains que nous sommes se montrer plus respectueux de ta création pour préserver cette terre que nous appelons mère. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

• Puisse notre foi nous rendre capable de pratiquer la justice et la miséricorde. Puissions-nous défier les systèmes économiques qui enrichissent un petit nombre de gens et qui en appauvrissent un grand nombre. Puissions-nous défier les politiques des empires, où l’or est valorisé et où les pauvres et les marginaux sont ignorés. Puissions-nous nous faire les avocats d’une justice restauratrice pour obtenir une paix véritable en recherchant la réconciliation entre tous tes enfants. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

• Puisse cette année être une année où nous verrons la violence disparaître de nos cœurs, de nos communautés, de nos pays et du monde entier. Aide-nous, Seigneur, à défendre notre cause sans dégainer l’épée. Aide-nous à remplacer la peur par l’amour. Nous te prions pour que prenne fin la violente occupation israélienne. Permets que cette année soit celle où les armes se taisent en Syrie, en Irak, au Yémen, en Libye, en Égypte et dans toutes les zones de conflit du monde. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

• Nous nous unissons à la prière du Conseil œcuménique des Églises pour les populations de l’Égypte, d’Israël, de la Jordanie, du Liban et de la Palestine. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire