mercredi 2 août 2017

Vague de prière pour le jeudi 3 août 2017



Bien qu’Israël continue à restreindre l’accès à la mosquée al-Aqsa, quelques victoires ont été obtenues à la suite des manifestations : les détecteurs de métaux et un certain nombre de caméras ont été enlevés. Il y a eu des prières à la mosquée vendredi dernier, avec la participation de 10 000 fidèles. Sabeel et Kairos-Palestine ont conduit une délégation de dirigeants chrétiens à la rencontre de dirigeants musulmans pour protester ensemble à la mosquée al-Aqsa, insistant sur le fait qu’un contrôle israélien accru au Haram al-Sharif inquiète tous les Palestiniens quelle que soit leur religion.
Seigneur, nous Te remercions pour la réussite obtenue par les manifestations non-violentes à Jérusalem, et pour la prise de position commune des musulmans et des chrétiens contre l’occupation en général, et de Jérusalem-Est en particulier. Nous Te prions pour que les manifestations non-violentes continuent et pour qu’Israël mette fin à son contrôle sur Jérusalem et tous les territoires occupés. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

En mars 2016, un soldat israélien du nom d’Elor Azaria a tué Abdul Fatah al-Sharif à Hébron. Al-Sharif était blessé et déjà neutralisé après avoir tenté de poignarder un autre soldat lorsqu’Azaria lui a tiré une balle dans la tête. Cette semaine, un tribunal israélien a rejeté l’appel de sa condamnation à 18 mois de prison alors que des personnalités israéliennes importantes demandaient qu’on lui pardonne.
Seigneur, nous pleurons la mise à mort d’Abdul Fatah al-Sharif. Nous déplorons un climat dans lequel des agresseurs palestiniens sont exécutés sans jugement alors que les agresseurs israéliens bénéficient de peines minimes. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Un jeune homme de vingt ans, Mahdi al-Saadi, a été pris en chasse et abattu à bout portant par la police israélienne dans sa ville de résidence de Jaffa alors qu’il n’était pas armé. C’est un nouvel exemple des mauvais traitements infligés régulièrement aux citoyens palestiniens par la police israélienne. En réaction, il y a eu des manifestations et des heurts avec la police à Jaffa.
Seigneur, nous pleurons Mahdi al-Saadi et tous les autres jeunes tués par la police pour cause de faciès ou de préjugés. Nous déplorons que des Palestiniens et des Israéliens accusés de crimes soient traités différemment et nous Te prions pour que les fonctionnaires de police protègent les gens au lieu de les maltraiter. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

À Amman, en Jordanie, un agent de sécurité de l’ambassade israélienne a tué deux Jordaniens, dont l’un était un simple témoin. L’agent de sécurité a été accueilli en héros en Israël, y compris par le premier ministre Nétanyahu qui l’a embrassé et félicité pour sa conduite, disant qu’il s’était défendu contre une attaque au couteau. L’enquête israélienne est encore en cours, mais il est tout à fait probable qu’elle sera superficielle.
Seigneur, nous déplorons la culture de violence dans laquelle les prétentions d’autodéfense permettent à des Israéliens de tirer pour tuer sur des gens, sans grandes conséquences ou interrogations. Nous pleurons la mort des deux personnes qui ont été tuées à Amman. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Nous nous associons aux prières du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations de la République du Congo, du Gabon, de Sao Tomé et Principe. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire