mercredi 31 octobre 2012

Prière pour le jeudi 1° novembre 2012

   Seigneur Jésus, en regardant le monde qui nous entoure nous assistons à de nombreuses tempêtes : depuis des tempêtes atmosphériques jusqu’à des tempêtes politiques ou encore religieuses. Mais tu as apaisé la tempête – les vents et les vagues t’ont obéi – et nous l’espérons pour aujourd’hui.

Seigneur, nous te présentons l’ouragan Sandy et toutes les victimes frappées par son passage. Nous te prions pour les familles des plus de 60 personnes tuées dans les Caraïbes et d’au moins 40 personnes tuées aux États-Unis. Nous implorons ta pitié pour tous ceux qui souffrent de ces conditions météorologiques extrêmes, en raison des récoltes et des maisons endommagées, des dangers d’électrocution, des problèmes de santé, des incendies, des inondations, des coupures de courant et des chutes de débris. Daigne mettre fin à la tempête et à ses effets et faire que les intervenants avec les moyens nécessaires puissent réagir aussi rapidement que possible. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous te présentons les tempêtes persistantes des combats et des violences politiques. Seigneur, dans les prochaines élections américaines, daigne nous donner un dirigeant qui, conscient de l’influence des États-Unis dans les affaires mondiales, veillera aussi, au-delà des intérêts nationaux, à la paix et au bien-être du monde. Nous te prions pour ceux qui travaillent déjà pour la paix, en évoquant aujourd’hui tous les objecteurs de conscience en Israël qui refusent de servir dans les Forces de Défense Israéliennes et risquent l’emprisonnement ou l’exil social du fait de leurs choix. Nous te prions en particulier pour le jeune Moriel Rotman, 23 ans, qui a déclaré son refus mercredi de la semaine dernière et qui est incarcéré pour 10 jours, après quoi il risque d’être renvoyé en prison. Nous te prions aussi pour Omar Saad, un arabe israélien druze courageux de 18 ans, qui lui aussi refuse de servir dans les troupes d’occupation. Seigneur, puissions-nous voir la violence diminuer, la dignité humaine respectée, et une prompte libération de ceux qui sont emprisonnés à cause de leur engagement pour la paix. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous te présentons les tempêtes d’intolérance et d’extrémisme religieux, nous te prions en particulier pour une trêve des violences en Birmanie, au Nigeria et en Palestine-Israël. Seigneur, daigne libérer ceux qui sont pris dans l’escalade des conflits religieux en Birmanie et daigne réconforter, soulager la communauté qui a subi l’attaque à la bombe au Nigeria dimanche dernier et apaiser ses craintes. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Ô Dieu, au milieu de tout cela, daigne faire appel à tous ceux qui œuvrent pour la paix comme à un baume apaisant. Puissions-nous tous désirer profondément la paix et remédier à l’injustice par la vérité, le pardon et l’amour. Puissent les programmes de Sabeel contribuer à une meilleure entente, au respect mutuel et à une paix juste. Nous te confions la réunion du bureau, le retraite du clergé, les trois visites de témoignage de Sabeel, au cours de ce week-end, les nombreux groupes extérieurs qui rendent visite à Sabeel cette semaine, ainsi que le Cercle d’étude sur le combat national et le pardon personnel avec le Père Testa. Daigne bénir ces efforts et tous ceux dont on ne parle pas. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous te prions enfin, en union avec le Conseil Œcuménique des Églises pour les Comores, Madagascar, les Maldives, Maurice et les Seychelles. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire