mercredi 1 mai 2013

Prière pour le jeudi 2 mai 2013

>   Seigneur, nous venons vers toi le cœur joyeux parce que nous avons la possibilité de célébrer cette semaine la Pâque orthodoxe avec tous les chrétiens de Cisjordanie, d’Israël et du monde entier. Une nouvelle fois nous entendons proclamer ces paroles : “al-Mesih quam ; hakkan qam !” (le Seigneur est ressuscité, il est vraiment ressuscité). Et pourtant, tandis que nous fêtons ce glorieux évènement, on rappelle de nouveau tristement à nos pensées ceux qui ne peuvent pas se rendre à leurs lieux saints en raison des limites aux déplacements, des mesures de “sécurité” et des permis non obtenus. Nous te prions pour qu’un jour cette ville sainte de Jérusalem soit ouverte à tous ceux qui veulent venir y prier, musulmans, chrétiens et juifs. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

►   >  Seigneur, nous sommes affligés du jugement rendu mercredi dernier par le tribunal civil israélien qui a rendu légal le mur de séparation qui va couper la vallée de Cremisan de Beit Jala. Pendant 7 années, des pétitions ont été faites pour tenter de sauver cette terre, mais le jugement va annexer à Israël, sans la population, les terres agricoles de 58 familles palestiniennes. Le mur qui va entourer le monastère de Cremisan sur trois côtés le séparera de 75% de ses terres. Les religieuses dirigent une école primaire pour les enfants palestiniens dans le besoin et les moines exploitent la seule entreprise vinicole utilisant du raisin palestinien. Ils seront tous pénalisés. Il s’agit du dernier espace vert accessible aux gens de Bethléem et de Beit Jala. Nous avons le cœur brisé par la perte de cette terre importante. Comment pouvons-nous conserver l’espoir d’une paix juste alors que notre terre est spoliée de façon continue ? Seigneur, nous te prions pour que le pape François soulève ce problème lorsqu’il va rencontrer le président Shimon Peres cette semaine. Nous te prions pour que ce jugement soit remis en question afin que la justice prévale. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

►  Seigneur, nous te prions pour la Syrie. Nous avons vu les combats s’intensifier pour devenir une guerre civile violente. Nous te prions pour les réfugiés dont les vies ont été arrachées à leurs foyers, et pour ceux qui ont perdu des êtres chers et qui souffrent tous les jours de la violence exercée des deux côtés. Avec l’effondrement complet du droit et de l’ordre, nous te prions pour la sécurité de ceux qui sont victimes du nombre croissant d’enlèvements pour obtenir une rançon, et parmi eux l’archevêque grec-orthodoxe Paul Yazigi et l’archevêque syriaque-orthodoxe Yohanna Ibrahim qui ont été enlevés la semaine dernière. Nous entendons des rumeurs d’emploi d’armes non-conventionnelles, nous nous souvenons de l’Irak et nous te prions pour que cela ne se transforme pas en une guerre générale dans toute la région. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

►  >  Nous te prions enfin, en union avec le Conseil oecuménique des Églises pour les populations de Érythrée et de l’Éthiopie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire