mercredi 30 octobre 2013

Prière pour le jeudi 31 octobre 2013

Seigneur, nous te prions toujours pour le peuple de Syrie, et tout particulièrement pour la santé des enfants de Syrie. Vingt enfants au moins ont contracté la poliomyélite en Syrie orientale, mais nous craignons que le chaos permanent et les déplacements de population ne conduisent à un résultat plus grave encore. Seigneur nous te demandons de bien vouloir protéger les plus vulnérables, et d’ouvrir le chemin aux personnels de santé pour qu’ils aient accès à ceux qui ont besoin d’eux.Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Dieu miséricordieux, nous te demandons de donner des signes de ta présence aux paysans de Palestine, alors que leurs récoltes sont entrravées, et qu’ils connaissent la violence contre leurs biens. Récemment, des colons israéliens ont dévasté des terres de culture pour étendre leurs colonies à Naplouse, Salfit (à 40 km. au nord de Jérusalem, Ndlr) et Bethléem. Seigneur, nous nous souvenons de ta promesse, et nous aspirons au jour où les épées seront transformées en socs de charrue, et où ta justice règnera sur la terre. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Seigneur, nous te prions de conduire le déroulement de la 10° Assemblée du Conseil œcuménique des Églises, à Busan, en Corée du Sud, qui commence cette semaine. Puisse le thème de cette année, " Dieu de la vie, conduis-nous vers la justice et la paix ", être la force motrice dans la préparation des projets à venir, et dans notre vie quotidienne. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous te prions encore pour la 9° Conférence internationale de Sabeel, fin novembre, te demandant de conduire sa préparation, et de pouvoir glorifier ton nom dans notre travail. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Seigneur, nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les nations des îles de l’Océan indien: les Comores, Madagascar, l’Île Maurice et les Seychelles. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire