mardi 2 septembre 2014

Prière pour le jeudi 4 septembre 2014

Dieu de paix nous venons te dire notre reconnaissance pour l’arrêt des frappes aériennes d’Israël et des tirs de roquettes du Hamas. À Gaza les gens découvrent l’étendue de la dévastation de cette petite région où personne n’a été épargné par la tragédie. Certains estiment qu’il pourrait falloir jusqu’à 20 ans pour reconstruire Gaza. Seigneur, alors que des produits alimentaires et des fournitures médicales entrent par les petites ouvertures de la frontière, nous te prions pour que ce soit la dernière fois que les habitants de Gaza vont avoir à reconstruire. Montre à ton peuple qu’il y a un avenir de liberté et de droits humains, Dieu de miséricorde, et permet à ta paix et à ta justice de l’emporter. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


Les enfants palestiniens de Cisjordanie et de Jérusalem sont retournés à l’école cette semaine. Seigneur, assure leur sécurité alors que certains ont à franchir des postes de contrôle, à passer près de colonies ou à longer des routes à grande circulation. Beaucoup d’enfants de Gaza vont commencer l’école en retard. Dieu d’amour, garantit aux gens de Gaza des structures scolaires sûres, et les capacités dont ils ont un besoin urgent afin que là-bas aussi les enfants puissent retourner à l’école et à leur enfance. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


Seigneur, cette semaine Israël vient d’annoncer le projet le plus important depuis des décennies de confiscation de terres palestiniennes (environ 400 ha près de Bethléem) pour en transférer la propriété à l’État d’Israël. Israël a l’intention d’y construire une vaste colonie juive, ce qui compromet la possibilité de création d’un État palestinien. Dieu de sagesse, nous te prions pour que la communauté internationale réagisse à cet accaparement injuste de terre et autres problèmes, afin qu’une solution politique durable puisse enfin se faire jour dans cette région éprouvée. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


Nous te remercions pour les personnels des organisations qui entreprennent un important travail d’assistance psychologique à des enfants traumatisés de Gaza : écouter leurs récits, leur fournir des moyens créatifs d’expression et apporter un soutien à leurs familles pour les aider à se sentir à nouveau en sécurité. Ces travailleurs sociaux et ces éducateurs sont une lumière dans les ténèbres, par leur travail d’éducation auprès des plus petits de tes enfants. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


Nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations de la République Tchèque, de la Pologne et de la Slovaquie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire