mercredi 16 mars 2016

Prière pour le jeudi 17 mars 2016



  Deux enfants sont morts dans un bombardement aérien sur Gaza. Le garçon, Yassin Abu Khoussa, avait 10 ans. Il dormait lorsqu’une bombe à bille a frappé l’abri préfabriqué de la famille. La bombe l’a tué sur le coup et a gravement blessé sa sœur de 6 ans qui est morte plus tard à l’hôpital. Un troisième membre de la famille a été blessé dans le bombardement qui était la riposte israélienne à des tirs de roquettes depuis Gaza, vendredi dernier, qui ont été tirés depuis des zones inhabitées. Dieu des grands et des petits, ton Fils a demandé qu’on laisse venir à lui les petits enfants, montrant par là que ceux que la société considère comme insignifiants sont précieux à tes yeux. Nos cœurs souffrent de la perte de ces deux enfants innocents, tués du fait d’une lutte que leurs jeunes esprits n’ont même pas commencé à appréhender. Ô Dieu daigne être auprès de leurs familles qui essaient de se remettre de cette terrible perte. Sois auprès de leur communauté qui continue à lutter pour ne pas se laisser submerger par le désespoir. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.  
  Une récente enquête de Pew (Ndt. institut américain indépendant de sondage et de statistiques) a fait apparaître qu’environ la moitié des juifs d’Israël sont partisans du déplacement des arabes hors d’Israël vers un autre pays. Dans l’enquête 48% des sondés sont “fortement partisans” ou “plutôt partisans” de la position que “les arabes doivent être expulsés ou déplacés hors d’Israël”. Au contraire, 46% des Israéliens sont “fortement” ou “plutôt” opposés à cette position, ce qui divise la communauté en deux fractions équivalentes. Seigneur de tous les hommes, en tant qu’humains nous luttons pour rester ouverts à l’“autre” quel qu’il soit. Daigne, Seigneur,  toucher les cœurs des gens d’Israël pour les aider à voir les Palestiniens comme leurs voisins et leurs amis plutôt que leurs ennemis. Aide les chefs de gouvernement des deux côtés à trouver une voie de progrès vers la paix et l’unité plutôt que vers la guerre et plus de séparation. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
  Une enseignante palestinienne, Hanan al-Hroub, a remporté le Prix mondial des Enseignants, d’un million de dollars, pour son travail avec des enfants qui ont grandi dans un climat de violence. Hanan est née dans un camp de réfugiés de Bethléem et elle a été incitée à s’engager dans l’éducation après que ses propres enfants d’âge scolaire aient été témoins d’une fusillade en rentrant de l’école et en aient été traumatisés. Elle projette d’utiliser l’argent du prix pour aider d’autres étudiants et enseignants du monde à poursuivre leur formation et leurs carrières. Seigneur, nous nous félicitons des réalisations de Hanan al-Hroub et nous réjouissons de la voir reconnue pour son engagement en faveur de la non-violence et de l’aide aux enfants qui ont souffert. Que ce succès l’aide à poursuivre son travail et que son histoire incite d’autres à continuer à enseigner dans des circonstances éprouvantes. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
 Sabeel organise sa marche annuelle sur le parcours du Chemin de Croix contemporain, pour préparer la Semaine sainte de Pâques. Cette marche relie les souffrances du Christ sur la croix  aux souffrances des Palestiniens aujourd’hui et relie les stations du chemin de croix à des questions actuelles d’injustice en Israël et en Palestine. Seigneur, nous te prions d’être avec ceux qui vont participer à cette marche cette année. Envoie ton Esprit-Saint pour les guider en méditant sur les souffrances du Christ au cours de son chemin vers la crucifixion, en les mettant en rapport avec les souffrances actuelles du peuple palestinien. Fais-les se souvenir aussi, Ô Dieu, que la joie du Dimanche de Pâques succède aux souffrances du Vendredi-Saint, que de la même façon les injustices actuelles dans le monde auront une fin, et que c’est toi qui remportera la victoire finale. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
  Nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Myanmar (Birmanie) et de Thaïlande. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire