mercredi 4 mai 2016

Prière pour le jeudi 5 mai 2016



  Cette semaine, l'Autorité palestinienne a fait de la fête de Pâques chrétienne un jour férié reconnu au niveau national en Palestine. Cette mesure est le fruit des pressions exercées par le clergé de base local à Ramallah. Les chrétiens palestiniens constituent moins de 1,5% de l’ensemble de la population palestinienne. Les années précédentes, Noël et les fêtes musulmanes seulement étaient considérées comme une fête nationale palestinienne.

Seigneur, nous te remercions pour cette tolérance et cette compréhension au sein de la communauté palestinienne. Seigneur, des mesures comme celles-ci apportent de l’espoir et démontrent la beauté de l’unité. Alors que, dans le monde entier, beaucoup ont tendance à construire des murs de sécurité, nous sommes reconnaissants pour tes serviteurs qui se consacrent à la construction de ponts. Seigneur dans ta miséricorde, entends notre prière.

●  Sabeel organise une visite internationale de témoignage, du 10 au 18 mai 2016, autour du thème : Vivre ensemble – Mosaïque interreligieuse - Fenêtre ouverte sur les communautés religieuses vivant dans la terre du Dieu unique et saint.

Seigneur, nous te prions pour que ce soit une enrichissante et fructueuse visite permettant aux participants de voir et de s’informer directement de la situation sur le terrain. Nous prions pour qu'ils rentrent chez eux inspirés et encouragés à continuer de travailler pour la justice et la paix dans ce pays tourmenté. Seigneur dans ta miséricorde,  entends notre prière.

●  Une femme palestinienne, Maram Abu Ismayil, âgée de 23 ans, et son frère Ibrahim Salah Taha, âgé de 16 ans, ont été abattus par les forces de sécurité israéliennes au poste de contrôle de Qalandia, en Cisjordanie, mercredi matin dernier. Cela a donné lieu à des affrontements dans la région. Maram, mère de deux enfants et enceinte, allait à Jérusalem pour la première fois, en chemin vers un hôpital de la ville. La police refuse de rendre publique la vidéo qui a enregistré ces meurtres insensés, sous prétexte qu’elle attise l’usage des couteaux.

Seigneur nous circulons dans nos rues dans la crainte, et sans protection. Depuis longtemps, les Palestiniens vivant sous occupation ont demandé une protection internationale face aux forces de sécurité israéliennes et aux colons qui les attaquent sauvagement en permanence. Seigneur, nous prions pour que nos appels à une protection reçoivent une réponse, et que l'occupation, vieille de 49 ans, prenne fin. Seigneur dans ta miséricorde, entends notre prière.  

●  La France a annoncé récemment son intention de tenir une rencontre internationale préliminaire, le 30 mai prochain, en préparation d'une Conférence internationale de la Paix pour discuter des conditions d'un accord de paix entre les Palestiniens et Israël. Israël a officiellement rejeté l'idée en exigeant des négociations directes bilatérales entre les deux parties ; chose qui se déroule depuis 23 ans sans aucun résultat, sinon la poursuite de la construction de colonies illégales sur des terres palestiniennes volées.

Seigneur, ils disent, "Paix, paix", quand il n'y a pas de paix (Jérémie 6,14). Dans la fermeté, Seigneur, nous prions, nous gardons notre sol, et nous attendons ton jugement. Seigneur dans ta miséricorde,  entends notre prière.

●  Avec le Conseil œcuménique des Églises, nous prions pour les pays de l'Érythrée, et de l'Éthiopie. Seigneur dans ta miséricorde,  entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire