jeudi 18 juillet 2019

Vague de prière pour le jeudi 18 juillet


Les manifestations de la ‘Grande Marche du Retour’ et de ‘Briser le Siège’ se sont poursuivies vendredi 12 juillet. Au moins 34 Palestiniens ont été blessés par des tirs à balles réelles et beaucoup d’autres par des balles enrobées de caoutchouc lorsque les forces israéliennes ont attaqué les milliers de manifestants qui y participaient, comme chaque semaine, à la frontière entre Gaza et Israël. Les tensions étaient particulièrement fortes en raison du meurtre jeudi, par les forces israéliennes, de Mahmoud al-Adham qui essayait d’empêcher des jeunes d’approcher de la clôture de séparation.
Seigneur, nous continuons à Te prier pour la sécurité des manifestants qui demandent courageusement que le droit des réfugiés de revenir chez eux soit appliqué. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Cette semaine l’initiative Kumi Now est consacrée à l’organisation israélienne Zochrot et au droit des réfugiés palestiniens de revenir chez eux. Vous êtes invités à lire l’information sur Zochrot et l’exposé sur le Fonds National Juif. L’action Kumi vous invite à regarder le documentaire ‘Un village sous la forêt’ et à diffuser l’information sur la façon dont un État enterre la vérité sous des arbres.
Seigneur, donne force et courage à ceux qui participent à l’initiative Kumi Now, afin qu’ils puissent participer pleinement à l’action Kumi de cette semaine. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière. 


Samedi, des navires de la flotte israélienne ont attaqué des pêcheurs palestiniens près de Rafah au sud de la Bande de Gaza. Ils ont tiré à balles réelles sur leurs bateaux, puis ont saisi ceux-ci et arrêté les deux pêcheurs. Les bateaux appartiennent à Mohammad Bardawil et à son frère Ahmad. Les pêcheurs de Gaza disent être agressés quotidiennement par la marine israélienne qui les empêche de faire leur travail et de gagner décemment leur vie.
Seigneur, nous continuons à Te prier pour la sécurité de tous les gens de Palestine qui tentent de gagner leur vie dans un environnement de brutale occupation militaire. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Israël refuse d’accorder des permis de travail à des universitaires étrangers qui travaillent dans les universités palestiniennes de Cisjordanie occupée et durcit encore une politique sévère de visas qui les oblige à abandonner leurs étudiants et à quitter le pays. L’université de Birzeit, Al-Hak et Adalah, le Centre juridique pour les droits de la minorité arabe d’Israël, demandent l’arrêt immédiat de cette politique qui s’en prend à la liberté académique palestinienne et isole les institutions palestiniennes d’enseignement supérieur.
Seigneur, Tu es celui qui enseigne à tous, aux gens de tous âges. Nous nous souvenons des tentatives de ceux qui étaient en position de pouvoir à ton époque pour t’empêcher de diffuser ton message d’égalité, de justice et de libération., et sommes décidés à ne pas nous laisser intimider. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Six Rapporteurs Spéciaux des Nations Unies ont adressé une lettre commune à Israël pour exprimer leurs sérieuses préoccupations à propos du projet du gouvernement israélien de déplacer de force 36.000 bédouins citoyens d’Israël qui vivent dans le Néguev.
Seigneur, nous continuons à Te prier pour ne pas cesser d’espérer que les puissants finiront par renoncer à la haine et au racisme, et pour que les pauvres restent résilients et persévérants. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Adalah demande à la municipalité de la ville israélienne d’Afula d’annuler l’interdiction faite aux non-résidents d’entrer dans ses parcs publics. « Nous savons bien que cette interdiction vise les résidents des communautés voisines arabes » a déclaré Adalah, dont l’équipe juridique traite cette affaire. Deux stations de télévision ont discrètement enquêté et ont montré des Juifs non-résidents d’Afula qui entraient sans problème dans les parcs, même après avoir signalé aux gardiens qu’ils ne résidaient pas en ville.
Seigneur, aide tout le monde à voir la laideur du racisme et de la discrimination. Nous Te remercions pour tous les gens de bonne volonté qui font preuve de courage et de patience pour contester les systèmes d’oppression afin de faire se réaliser Ta volonté d’inclusion et de justice. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
À Jérusalem, un groupe de colons a attaqué la cérémonie de clôture du camp d’été de Terra Sancta. Ce camp accueillait plus de 360 enfants de 3 à 14 ans venus de plusieurs paroisses de Jérusalem. Les colons israéliens ont jeté des œufs sur l’assistance et ont blessé plusieurs enfants et invités.
Seigneur, nous prions pour que les gens qui ont terrorisé des enfants innocents aient à rendre des comptes. Nous Te prions pour que prenne fin l’occupation militaire israélienne qui permet à l’extrémisme et au racisme de prospérer. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
Nous joignons nos prières à celles du Conseil Œcuménique des Églises pour les populations de Djibouti et de la Somalie. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire