mercredi 2 décembre 2009

Prière pour le jeudi 3 décembre 2009

¤   Des jeunes adultes de Hollande se sont rassemblés pour constituer une nouvelle association « Jeunes Amis de Sabîl – Pays-Bas ». Le groupe cherche à établir le contact avec des jeunes s’intéressant aux questions de justice en Palestine et Israël en publiant une lettre circulaire mensuelle. Rendons grâce pour cette initiative, et prions pour la poursuite de l’engagement des chrétiens et des églises de Hollande.

¤   Au cours de ces derniers mois, le Ministère israélien de l’Intérieur a radicalement renforcé les restrictions affectant les internationaux qui désirent servir oui travailler en Palestine et en Israël. Beaucoup d’organisations (y compris Sabîl) constatent les effets de cette politique à travers un mouvement de plus en plus rapide des personnels, et les nouveaux moyens mis en œuvre en vue de davantage de bureaucratie. Rendons grâce pour tous ceux qui consacrent de leur temps et de leurs compétences à un service, et prions pour que prenne fin l’attitude hostile qui leur est manifestée. Dieu, dans ta grâce, transforme le monde.

¤   Mardi matin, un groupe de colons israéliens, accompagné de soldats en armes et de forces de police, a occupé le domicile des Rifka al-Kurd, à Sheikh Jarrah, banlieue de Jérusalem – Est. Les colons, a-t-on appris, ont fait état d’un arrêt de justice leur donnant l’autorisation d’en prendre possession. Conformément à un autre arrêt de justice qui les empêchait d’occuper la maison, la famille al-Kurd n’était pas chez elle quand les colons sont arrivés. Puisse cette injustice ne pas rester inconnue.

¤   Les conflits à l’intérieur d’Israël vont croissant. Les tensions entre ultra orthodoxes et juifs laïcs, les écarts entre soldats et colons, et l’augmentation du taux de criminalité sont autant de signes d’une société en crise, et divisée. Prions pour que les voix de la modération et de la justice puissent l’emporter, et pour qu’Israël reconnaisse « les choses qui conduisent à la paix ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire